Actualités

Adoption des Objectifs de Développement Durable (ODD):2015-2030: Une vision et un engagement collectifs et universels pour les 15 prochaines années.

sommet_onuLe 25 septembre 2015, lors du sommet spécial sur le développement durable, à New York, les 193 États membres des Nations Unies ont adopté officiellement l’agenda de développement 2016-2030 assorti de 17 nouveaux Objectifs de développement durable. Cet agenda, qui représente un tournant historique dans les relations internationales et la gouvernance mondiale.

Guidé par les buts et les principes de la Charte des Nations Unies, le nouveau cadre de développement met l’accent sur les priorités de développement traditionnelles telles que la santé, l’éducation, la sécurité alimentaire et la nutrition, mais également sur les défis que constituent les inégalités au sein des Etats et entre les Etats, l’édification de sociétés plus pacifiques, mieux gouvernées et respectueuses de tous ainsi que ceux liés aux changements climatiques et à la dégradation de l’environnement. Il s’agit donc d’un projet global articulé autour d’une série d’objectifs intégrés et interdépendants qui dépassent la division traditionnelle Nord/Sud et engage tous les pays dans un pacte global pour une transformation de l’humanité. En s’appuyant sur les acquis des OMD, il entend répondre aux principaux défis du XXIe siècle, en offrant une vision et un engagement collectifs et universels pour les 15 prochaines années.

Objectifs de Développement Durable : 2015-2030

  1. Eliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde
  2. Eliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
  3. Donner aux individus les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tous les âges
  4. Veiller à ce que tous puissent suivre une éducation de qualité dans des conditions d’équité et promouvoir les opportunités d’apprentissage tout au long de la vie
  5. Réaliser l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles
  6. Garantir l’accès de tous à des services d’approvisionnement en eau et d’assainissement et assurer une gestion durable des services en eau
  7. Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable
  8. Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous
  9. Mettre en place une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation soutenable qui profite à tous et encourager l’innovation
  10. Réduire les inégalités entre les pays et en leur sein
  11. Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et soutenables
  12. Instaurer des modes de consommation et de production soutenables
  13. Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions
  14. Conserver et exploiter de manière soutenable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable
  15. Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité
  16. Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable, assurer à tous l’accès à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes
  17. Revitaliser le partenariat mondial au service du développement soutenable et renforcer les moyens de ce partenariat

Pour ce faire, le nouvel agenda préconise une vision large et diversifiée des moyens de mise en œuvre, y compris une mobilisation accrue des ressources domestiques et le déploiement d’instruments et d’outils financiers publics et privés adaptés. En outre, il met l’accent sur le renforcement des capacités nationales, le transfert de technologies respectueuses de l’environnement et sur l’innovation.

ENJEUX ET DEFIS POUR LA GUINEE

En dépit de ses immenses potentialités naturelles, la Guinée reste parmi les pays les moins avancés, avec plus de la moitié de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Comme le montrent toutes les consultations réalisées ces dernières années sur le devenir de la Guinée, notamment dans le cadre de la préparation de la vision prospective à long terme, les aspirations et les priorités nationales cadrent largement avec les ODD. Elles sont principalement centrées sur:

      le développement économique et social et la lutte contre la pauvreté (y compris la réduction des inégalités et la protection des groupes les plus vulnérables),

      la bonne gouvernance et la consolidation de la paix et de la sécurité, et

      la lutte contre les changements climatiques.

L’agenda des ODD constitue donc un socle approprié pour conforter et orienter l’engagement des différents acteurs, y compris le secteur privé, la société civile et les partenaires au développement, autour des priorités nationales. Il servira comme cadre de planification, de mobilisation de ressources (internes et externes) et de gestion du développement (y compris le suivi des progrès vers l’atteinte des cibles fixées à l’horizon 2030). Intégrant la problématique des changements climatiques et de la gestion durable des ressources naturelles, les ODD permettront également de bénéficier des engagements en cours de négociation dans le cadre de la COP 21.

Pour plus de plus amples informations, prière pendre contact avec Mamadou Bobo Sow, Economiste National PNUD Guinée, Email : mamadou.sow@undp.org et Mamadou Saliou Diallo, Chargé des Communications PNUD Guinée, Email : mamadou.saliou.diallo@undp.org, , Tél. : 664 24 40 49

                     

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top