Actualités

Des observateurs de la CEDEAO pour observer l’élection présidentielle 2015 en Côte-d’Ivoire

drapeaux-cedeaoLa Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), conformément à son Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance, va déployer en Côte d’Ivoire une mission dans le cadre de l’observation de l’élection présidentielle prévue le dimanche 25 octobre 2015.

La mission, dirigée par l’ancien président nigérian, Olusegun Obasanjo, aura pour objectif essentiel de s’assurer du bon déroulement du processus électoral en vue d’une élection libre, transparente et crédible.

Elle sera appuyée par une équipe d’assistance technique de la Commission de la CEDEAO composée du président de cette Commission, Kadré Désiré Ouédraogo, de la commissaire chargée des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité ainsi que du directeur des Affaires politiques de ladite Commission, respectivement Mme Salamatu Hussaini Suleiman et Dr Remi Ajibewa. Le chef de la division Assistance électorale de la Commission, Francis Oké, et d’autres cadres de l’institution feront également partie de cette équipe.

Forte de cent vingt (120) observateurs à court terme d’expertise différente et variée en provenance de tous les Etats membres de la CEDEAO, à l’exception de la Côte d’Ivoire, cette mission sera constitutive entre autres des membres de la Cour de Justice de la CEDEAO, de ceux du Conseil des Sages de l’organisation régionale, ainsi que de parlementaires de la Communauté. Elle comprendra également de délégués des Etats membres, de représentants des commissions électorales nationales de la région tout comme d’experts formés au centre Koffi Annan pour la paix basé à Accra, au Ghana.

Les 120 observateurs à court terme rejoindront les 15 autres à long terme déjà présents sur le sol ivoirien depuis le 10 octobre 2015 ; ce qui portera à cent trente cinq (135) le nombre total d’observateurs que la CEDEAO déploiera cette année pour la supervision de l’élection présidentielle ivoirienne. Les 15 observateurs à long terme sont des spécialistes en sécurité, genre, opérations électorales, droit constitutionnel et communication.

Les observateurs seront déployés dans toutes les régions du pays, à l’effet d’observer et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin et de se prononcer sur son déroulement. Cette observation portera notamment sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement de la présidentielle.

A l’issue du scrutin, la mission d’observation électorale de la CEDEAO exprimera son opinion et formulera, en cas de besoin, des recommandations à l’endroit des différentes parties prenantes au processus électoral. Ce sera à travers une déclaration préliminaire du chef de la mission, Olusegun Obasanjo, lors d’une conférence de presse prévue le 26 octobre 2015 dans la capitale ivoirienne.

Ils sont désormais huit (8) candidats sur les dix (10) autorisés par le Conseil constitutionnel ivoirien à se présenter à cette élection présidentielle. Il s’agit du chef de l’État sortant, Alassane Ouattara, de Pascal Affi N’Guessan, Charles Konan Banny et d’Amara Essy. Les autres candidats sont Siméon Konan Kouadio, Henriette Lagou Adjoua, Mamadou Koulibaly, Kouadio Konan Bertin, Jacqueline-Claire Kouangoua et Kacou Gnangbo. Amara Essy et Mamadou Koulibaly ont entre temps renoncé à leur rêve de briguer la magistrature suprême de leur pays.

La CEDEAO lance un appel aux candidats, aux leaders des partis politiques ainsi qu’à leurs militants et sympathisants afin que le scrutin se déroule dans la paix, la quiétude, la sérénité et la cohésion nationale.

Direction de la communication

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top