Actualités

Violences au Congo: 4 morts et 10 blessés mardi (ministre)

raymond_mboulouQuatre personnes ont été tuées et 10 blessées mardi au Congo dans des heurts entre forces de l’ordre et manifestants opposés au référendum constitutionnel de dimanche qui pourrait permettre au président Denis Sassou Nguesso de se représenter en 2016, a-t-on indiqué de source officielle.

« Le bilan provisoire de cette insurrection organisée et coordonnée » se monte à « 4 morts, dont trois à Brazzaville et un à Pointe-Noire », capitale économique du Congo, dans le sud du pays, a déclaré le ministre congolais de l’Intérieur, Raymond Mboulou, à la télévision publique, semblant faire référence à des manifestants tués.

« Sept blessés (ont été) admis dans les hôpitaux de Brazzaville et trois éléments de la force publique [ont été] grièvement blessés », a déclaré a ajouté M. Mboulou.

Par ailleurs, a ajouté le ministre, « cinq maisons de responsables politiques (ont été) incendiées ou saccagées » et « de nombreux actes de pillage ont été commis dans certains établissements de commerce tant à Brazzaville qu’à Pointe-Noire ».

Selon M. Mboulou, « 16 personnes ont été interpellées à Brazzaville et seront mises à la disposition des juridictions compétentes pour répondre de leurs actes ».

« De manière organisée et sélective, les symboles de la République, à l’instar de sièges de commissariat de police (ou) de brigades de gendarmerie ont été visés », a encore déclaré M. MBoulou.

Brazzaville et Pointe-Noire ont été le théâtre mardi de heurts entre forces de l’ordre et opposants après que les autorités eurent interdit à ceux-ci de manifester dans la capitale contre le référendum de dimanche, devant proposer au peuple un projet de constitution faisant sauter les deux verrous empêchant M. Sassou (qui cumule plus de 30 ans de pouvoir) de briguer un troisième mandat en 2016.

La police a ouvert le feu à plusieurs reprises contre des jeunes qui brûlaient de pneus ou montaient des barricades dans certains quartiers de ces deux villes.

AFP

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top