Actualités

Chantale Cole va porter plainte contre le journaliste Cheick Yérim Seck et Lansana Kouyaté

1chantal cleS’il y a une affaire qui pourrait occuper les esprits les jours à venir en Guinée et dont la presse va bien se délecter, c’est bien cette celle qu’on pourrait nommer : ‘’Affaire Prince d’Abu D’habi-Lansana Kouyaté’’.

Après les révélations de notre confrère conakryactu du journaliste Yérim Seck, l’entourage de l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté, président du PEDN, n’a pas tardé à réagir.

Invité de l’émission ‘’Les Grandes Gueules ‘’ de Radio Espace, ce vendredi, M. Faya François Bourouno, responsable communication du parti de Lansana Kouyaté, a mis les pieds dans la fourmilière, accusant le journaliste d’avoir demandé au président du PEDN, de lui régler une facture de 150 mille euros, après la présidentielle, pour qu’il s’occupe en retour de Dame Chantale Cole, qui en pleine campagne électorale, a révélé cette affaire.

Il n’a pas non plus épargné Dame Chantale Cole, qu’il a accusé de faire usage de faux. Il en a voulu pour preuve, la signature par cette dame, patronne de la Société Guinéenne d’Investissement (SGI), d’un chèque sans provision, de plus d’un milliard pour un client.

M. Bourouno, a laissé entendre que son leader, M. Kouyaté et son entourage, disposaient de preuves suffisamment compromettantes et pour le journaliste Yérim et pour Dame Cole. Des preuves qu’ils brandiront au moment venu.

Suite à ces accusations portées contre sa personne, M. Chantale Cole, nous a confié, qu’elle porterait plainte contre l’ancien premier ministre Kouyaté et le journaliste Yérim Seck, pour diffamation.

A l’allure où elle débute, c’est bien une affaire qui risque de faire trop de vagues…

Ça ne fait que commencer !!!

Aboubakri

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. GORKO

    27 octobre 2015 at 0 h 50 min

    Je Suis un fidèle lecteur des sites d’information Guinéens et particulièrement le site en question.
    Mais j’étais choqué de constater que tout mes posts concernant cette affaire sur conakry actu disparaissaient comme par enchantement dés publication sur ce Forum alors qu’à longueur de Journées nos responsables sont trainés dans la Boue et vilipendés au nom d’une Démocratie à double facette.
    Sur l’affaire en question,le Journaliste Cheikh Yérim Seck sur son article du 26/10/15 tente de se justifier en reconnaissant s’être précipité sur une information non vérifiée et passé à son publication.
    Cela est une erreur impardonnable de la part d’un Grand Journaliste de renom féru au métier que de jeter le probe sur d’honnêtes citoyens sans pour autant procéder aux vérifications les plus élémentaires. Cela est aussi étonnant que lui même avoue avoir décidé de poursuivre ses investigations à ses propres frais jusqu’en France avant de publier la suite.
    La question qui se pose maintenant c’est pourquoi ne l’avait-il pas fait avant toute publication?quelle etait son objectif?
    Monsieur Yerim Seck pense-t-il que les Guinéens sont aussi bêtes pour croire à sa version des faits qui jette tout sur un soit disant groupuscule niché à sekoutoureyah? Je dis Non.
    En tant que citoyen libre j’exige qu’il réponde de ses actes devant la loi. En tant que Militant de l’égalité des droits de tous les Hommes je plaide pour une poursuite de ce Journaliste aux objectifs nébuleux
    Ce jour du 26/10/15 ma déception fut grande quand j’ai constaté que ce Monsieur Fondateur d’un site qui se voulait un Forum Démocratique refusait de publier nos remarques qui ne lui étaient pas favorables tout en laissant celles qui lui « encensaient ». QUELLE MALHONNÊTETÉ INTELLECTUELLE ?
    Ce Monsieur mérite-t-il le respect plus que nos responsables tout bords confondus?
    Je m’estimerai heureux de savoir que ce Journaliste au moral douteux(J’avoue m’en être rendu compte seulement après avoir subit ces actes choquants de censure alors que des communautés toutes entières subissent des attaques verbales à longueur de journée dans ce site en toute liberté) est trainé en justice pour lui rappeler que la Guinée est aussi un pays libre comme le Sénégal et que les Hommes possèdent aussi une Dignité qu’il ne faut jamais entamer. Point Barre

  2. GORKO

    27 octobre 2015 at 0 h 57 min

    Allez-y Madame si vous vous estimez Diffamée ou brimée dans vos droits. Montrez à ce Monsieur que j’admirais tant jusqu’aujourd’hui, que Chez nous aussi on ne crée pas impunément la pagaille.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top