Actualités

Côte d’Ivoire: Ouattara réélu dès le premier tour avec plus de 83%

ADOLe président sortant de Côte d’Ivoire a été réélu pour cinq ans à la tête du pays, dimanche 25 octobre dès le premier tour du scrutin. Alassane Ouattara, 73 ans, récolte 2 118 229 voix, soit 83,66 % des suffrages, selon les résultats officiels publié mercredi par la Commission électorale indépendante. Le taux de participation est établi à 54,63 %. Une partie de l’opposition avait appelé au boycott.

Il n’y aura quasiment pas eu de match. Alassane Ouattara est vainqueur sans coup férir, face à des adversaires qui auront plutôt été des sparring-partners que de véritables challengers sur le ring. Il faut dire que le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ne concourrait pas, puisque il avait été rallié à Ouattara dès le premier tour.

Il faut dire aussi que le Front populaire ivoirien (FPI) fut, tout le long, englué dans des querelles internes entre Pascal Affi N’Guessan, qui souhaitait aller aux élections, et des partisans de la ligne « Gbagbo ou rien », qui appelaient au boycott. Il ne restait plus grand-monde face au président, qui a sans doute, de surcroît, bénéficié d’une prime au sortant. M. Affi N’Guessan obtient finalement 9,29 % des suffrages.

La Coalition nationale pour le changement (CNC), l’autre parti de l’opposition, qui aura vécu le temps d’un feu de paille, a vu un à un ses membres jeter l’éponge. Essy Amara n’aura pas été jusqu’au bout de la démarche ; Mamadou Koulibaly a renoncé, expliquant que les conditions d’une élection transparente n’étaient pas réunies, imité en cela, en pleine campagne, par Charles Konan Banny, qui a lui aussi repris cet argument.

Faute de combattants, Alassane Ouattara, le candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), va pouvoir poursuivre son ouvrage. Il faudra que les solutions de « Ado » soient à la hauteur de l’attente des Ivoiriens qui auront voté pour lui dimanche.

Je voudrais féliciter tout le peuple ivoirien pour sa maturité et pour son comportement exemplaire. Ce scrutin permettra sans aucun doute de renforcer la cohésion nationale et de tourner définitivement la page de la crise que notre pays a traversée.

Déclaration du président ivoirien Alassane Ouattara, à la veille de l’annonce des résultats lors d’une visite à Henri Konan Bedié mardi.

RFI

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top