Société

Bavures policières à Kaporo: Le porte-parole de la police parle

1policeeeLa descente policière (photos archives) mardi soir au débarcadère de Kaporo (commune de Ratoma), dans cadre d’une patrouille contre le trafic et la consommation du chanvre indien à cet endroit, causant des noyades et ou des disparition de jeunes pêcheurs continue de susciter remous.

Après les tentions perturbant la circulation routières avant mardi soir et hier mercredi, suite au mécontentement des jeunes pêcheurs et des populations riveraines, les autorités se font entendre.

Les interventions du chef d’Etat major de la gendarmerie, du ministre de l’intérieur, du gouverneur de la  ville de Conakry ont été cité évoquées. intervenant ce matin, dans l’émission « comprendre l’actualité » de la radio Sabari Fm, commissaire Babacar Kassé annonce une enquête, sans vouloir anticiper sur la suite. Précisant de passage que c’est la cause du décès des jeunes dont les corps ont été repêchés sera déterminer suite à l’autopsie confiée au médecin légiste…

A propos d’une éventuelle poursuite des agents mis en cause dans cette « bavure policière », le porte-parole de la police assure que cette dernière interviendra dans le strict cadre de la loi.

Un engagement qui n’est pas sans rappeler les nombreux autres pris par les autorités guinéennes en général et les services de sécurité en particulier, et qui sont restés souvent sans suite.

Thiernodjo

656 397 352

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top