Actualités

Suspension de Moussa Tatakourou Diawara : Mme Fatou Baldé exprime sa désapprobation (Motion de soutien au journaliste)

fatou_baldeJe suis très choquée par la suspension du journaliste Moussa Tatakourou Diawara du site mosaiqueguinee.com, suspension relative à son article sur la découverte d’un cas d’homosexuels pris en flagrant délit en plein ébat sexuel dans les rues de Conakry.

Les raisons évoquées par la HAC restent injustes et injustifiées. Autant on pense qu’il ne devait pas diffuser ces articles et images, autant il faut CONDAMNER le manque de pudeur des individus auteurs de cet acte.

Je présume que s’ils ont décidé de s’adonner à de telles pratiques publiquement, c’est par ce qu’ils voulaient être médiatisés. Si un référendum était soumis au PEUPLE DE GUINEE pour se déterminer sur l’homosexualité, elle sera rejetée à plus de 100%.

Et ce même si la CENI recevait des instructions de faire passer la loi, Bakary Fofana ne porte pas une ceinture aussi solide pour proclamer un résultat disant que les guinéens approuvent cette pratique.

Le problème est que les scientifiques justifiaient que cette pratique était une maladie. Mais aujourd’hui on nous dit que c’est un CHOIX, une ORIENTATION.

Ils s’octroient des Droits et s’imposent au monde. Donc ce n’est plus une maladie mais de la PERVERSION pure et simple. Et ça c’est pas normal. La morale est où ?

L’homosexualité constitue une menace pour la survie de l’espèce humaine. Ce qui me révolte davantage c’est le fait d’accorder à des gens qui ont opté pour une vie sexuelle improductive, la possibilité d’adopter des enfants.

C’est une insulte pour les femmes qui portent les enfants et enfantent pour donner à des individus hors normes. Moussa a décidé de combattre un fléau qui menace la survie de l’humanité. Au nom de la liberté d’expression il ne doit pas être puni pour ça.

Mme Yansané Fatou Baldé

 

Commentaires

commentaires

3 Commentaires

3 Comments

  1. Robert

    8 novembre 2015 at 8 h 07 min

    Madame, s’il vous plaît remettez les pieds sur terre, ne publiez les images de personne sans son consentement. Nos sentiments ne doivent pas primés sur la loi, on peut demander à la HAC de transformer cette sanction en sursis OK nous comprenons. Mais delà à le blanchir, je tombe des nids, never my dear Sister

  2. Condé

    8 novembre 2015 at 14 h 26 min

    Moi je suis plus tôt choqué par les propos de Madame Fatou Baldé qui se permet de défendre l’indéfendable.
    Ma sœur, il y’a des incohérences dans vos propos, vous ne pouvez pas condamner un acte d’insulte
    à l’honneur et à la dignité humaine et vous permettre de critiquer les sanctions prise à l’encontre de ce journaliste qui s’est rendu coupable de cette forfaiture. Le fondateur du site a lui même reconnu le tors et a présenté des excuses publiques.
    Vous êtes d’ailleurs la seule personne à condamner cette décision de la HAC. Ni les hommes de presse de nationale et internationales ni leurs associations n’ont condamné cette décision. Ne soyez pas plus royaliste que le roi.
    Par ailleurs, je tombe des nuits en vous voyant vous attaquer au présidant de la CENI qui n’a rien à voire dans cette histoire.
    Il serait intéressant de vous baser sur les textes de lois pour attaquer cette décision de la HAC comme elle elle l’a fait pour condamner le journaliste. Évitez de raisonner avec passion.
    Vos critiques sont vraiment regrettables.

  3. Ingénieur

    9 novembre 2015 at 13 h 29 min

    Ehhhhhh mon Dieu c’est qui cette femme?
    Nous condamnons tous l’homosexualité mais comment un homme normal qui jouit de toutes ses facultés morales peut publié sur Internet des images de quelqu’un d’autre nu? Ce journaliste doit être jugé pour ce comportement irresponsable.
    La HAC a bien fait de le sanctionné car il n’est pas un bon journaliste. Si quelqu’un a joué avec la pudeur et atteinte au droit humain c’est bien ce journaliste car les homosexuels n’ont pas publié d’images mais plutôt ton protégé de journaleux.
    Il faut arrêter Mme de faire ces analyses pareilles car cela ne vous honore pas.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top