Société

Bacheliers et inscription en ligne: La « seule faille » du projet

Telivel MESRSObject de beaucoup de critiques à propos de la préinscription en ligne des bacheliers guinéens, à travers la plate-forme « Djoliba », le ministre l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique était ce lundi face à la presse.

Une démarche qui bien que tardive, a permis à Bailo Télivel, avec des données à l’appui, de rétablir la vérité en lieu et place de ce qu’il appelle « manque d’information ou désinformation » sur ce projet. Cela, de façon méthodique et en toute humilité, a-t-on constaté.

En tout cas, une démonstration effectuée pendant la conférence de presse prouve qu’à quatre jours de la fin de la période impartie pour la préinscription (le 20 novembre), 88,32% des bacheliers ont réussi leur préinscription. Plus précisément, à 12 heures 48 mn, un clic effectué sur le site Djoliba a affiché 22630 inscrits, contre 2992 non inscrits. Des données qui, visiblement, couvrent l’ensemble des localités du territoire national et concernent tous les bacheliers de 2015 et ceux non inscrits en 2013 et 2014, affirme le ministre.

Et cette allure, la seule faille qui mérite des critiques objectives sur la mise en œuvre de cette initiative, consiste au manque de communication avant cette sortie médiatique des autorités. Un manquement qui fait qu’il y ait encore de l’amalgame entre des prestataires de services qui font payer les bacheliers qui sollicitent d’appui pour s’inscrire et les autorités de tutelle qui considèrent qu’un prestataire n’a pas le droit de « vendre» la plate-forme Djoliba.

Thiernojo

656 397 352

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top