A LA UNE

Fria: Les enseignants du privé débrayent, le DPE joue à la médiation

1friaLes professeurs de l’enseignement privé de Fria, ont boudé les classes ce lundi. Ils réclament une amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Un enseignant gréviste qui a requis l’anonymat nous a confié : « on demande l’augmentation du taux horaire de 8500fg à 10000fg, la prise en compte des jours fériés et des cas de maladie avérés, ainsi que la signature de contrat entre fondateurs d’écoles et enseignants ».

Et d’enchaîner : « Le succès des écoles privées aux différents examens nationaux est le fruit des efforts déployés par les professeurs cela, sans aucune reconnaissance des fondateurs ».

Préoccupé par la situation, le directeur préfectoral de l’éducation de la cité de l’alumine, Morita Sidibé, a rencontré les grévistes pour les inviter à rejoindre les classes dans l’intérêt des élèves.

Il a promis de s’impliquer pour la résolution de la crise. Il n’a pas manqué de condamner la démarche des grévistes qui n’ont donné aucun préavis de débrayage et n’ont pas également informé le syndicat de l’éducation.

Mais les enseignants soutiennent qu’on ne parle de syndicat que lorsqu’il y a contrat dûment signé.

Pour l’heure, les négociations continuent et les enseignants ont repris service au terme d’une réunion avec la DPE.

Affaire à suivre.

 

Fatoumata traoré

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top