Politique

Politique et Société civile: le double jeu d’un ‘‘géant’’ du monde des ONGs

Carte GuinéeLe président de l’ONG «publiez ce que vous payez» fait-il la politique en cachète? C’est une question que l’on est en droit de se poser. En effet, selon certaines indiscrétions, Mamadou Taran Diallo, réputé acteur majeur de la société civile en Guinée, aurait des fréquentations politiques.

Tout est parti d’une publication faite sur sa page facebook, par l’ancien vice-président du parti NFD. Dans cette publication, Alpha Oumar Taran Diallo, sur un ton moqueur, fait allusion à des chasseurs de postes qui le dénigreraient pour arriver à leur fin.

Et d’ajouter ceci : «Quelqu’un qui ne fait pas de la politique officiellement veut faire de moi un bouc émissaire me présentant partout comme celui qui a fait échouer son plan à Taran mon village où le score (enregistré ndlr) est sans commune mesure avec le miracle qui était promis au pouvoir».

Le jeune politicien n’a pas cité de nom certes. Mais avec la précision selon laquelle il s’agirait de «quelqu’un qui ne fait pas de la politique», il ne nous a pas fallu beaucoup d’efforts pour trouver le lien avec le président de l’ONG « Publiez ce que vous payez ».

Selon notre source, ce dernier ne cesse de se justifier auprès du pouvoir en place qui, en dépit des 344 voix recueillies à Tarambaly (Sannou/Labé), un score nettement supérieur à celui engrangé en 2010, le camp présidentiel n’est pas satisfait. Comparativement aux 945 voix enregistrées par le principal opposant Cellou Dalein Diallo.

Surtout que dans cette localité, le pouvoir n’avait pas lésiné sur les moyens avant et pendant la campagne. En tournée à l’intérieur du pays, le candidat Alpha Condé avait multiplié les gestes à l’endroit des populations de Taran. Il avait offert 20 tonnes de ciments pour la mosquée en construction dans ce district et a donné une somme de 70 millions de francs Guinéens aux groupements de femmes, aux jeunes et aux sages. Sans oublier la promesse faite le désormais candidat réélu, d’ériger Tarambaly en sous-préfecture…

Thiernodjo

656 397 352

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Pingback: Politique et Société civile: le double jeu d’un ‘‘géant’’ du monde des ONGs | Guinee-news.org

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top