Actualités

Contrôle physique des fonctionnaires : un échec programmé de l’opération par les DRH et leurs complices ?

ministre-sekou_kouroumaLe contrôle physique des fonctionnaires initié par le département de la fonction publique, en vue d’exfiltrer dans le   fichier de l’administration publique, des fictifs , bute déjà aux mauvaises habitudes ancrées chez certains cadres guinéens.

Quelques jours seulement après le début de l’opération, les DRH (Directeur des ressources humaines) des différents départements, qui devraient faciliter le travaille aux agents contrôleurs, se muent par contre   en véritables adversaires en étant rédhibitoire à la réussite du projet.

Deux types de contrôles sont en cours

Primo : le pointage mécanique des fonctionnaires qui sont soit récences, mais qui ne figurent pas dans la base de données ou qui ne sont pas recensé ,mais qui existent dans le registre du service

Deuxio : le pointage électronique des fonctionnaires recencés

Dans le but de dénicher plus de fictifs , les autorités ont ordonné aux DRH de mettre à la disposition de ses agents la fiche de paye de leur départements respectifs afin d’exiger des fonctionnaires leur présence physique le jour de la paye. Cette initiative lutte contre les combines de circonstances ou des personnes extérieures aux services viennent pointer au nom des fictifs et contournent à cet effet le filtre mis en place à travers le pointage mécanique. Et très malheureusement, les DRH font abstraction à cette décision en y opposant un refus catégorique.

« pendant la dernière paye, sur les 80 fonctionnaires inscrits dans mon service plus de 30 sont des fictifs, c’est d’autres qui répondent à leur place par la complicité des DRH. Tant qu’on a pas accès aux fiches de paye, je te jure que rien ne pourrait changer. Il y aura toujours des fictifs et à grand nombre » a regretté un agent recenseur   qui se trouve dans un des départements.

A rappelé que le recensement biométrique dans la fonction publique a permis de déceler 5390 fictifs soit 35 milliards d’économie pour l’Etat. Cette autre opération qui devrait conforter la première action n’est pas loin de l’échec. Les autorités sont alors avertit….

ML Cissé

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Pingback: Contrôle physique des fonctionnaires : un échec programmé de l’opération par les DRH et leurs complices ? | Guinee-news.org

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top