Actualités

Les raisons du départ d’un Directeur de la police devenu au fil des temps gênant.

GharéDGPolice-630x300Aucun observateur n’a prédit sur le sort réservé au Directeur de la police relevé la semaine dernière de ses fonctions par le Président de la République, tellement les affinités étaient grandes entre ces deux personnalités. Certains affirment d’ailleurs que le Président et son Directeur de la Police qu’il a bombardé inspecteur général , s’estimaient aussi bien, qu’ils s’appelaient plusieurs fois quotidiennement .

Comment cette aussi belle relation s’est aussitôt estompée à si bon chemin ?

Tout serait parti des plaintes récurrentes et des rapports accablants qu’a reçu le Président de la République contre le Directeur national de la  police . Des plaintes tous azimuts, venant principalement des collaborateurs qui s’offusquent des comportements de l’inspecteur national de la police qui d’après eux, ne sont pas de nature à imprimer une dynamique de sérénité dans le fonctionnement du service. Il a été aussi reproché à Mohamed Garé, des attitudes rédhibitoires à l’effectivité dans le département des reformes qui y sont initiées. La formation des 40015 policiers qui constitue aujourd’hui une réelle préoccupation pour le chef de  Etat, est au cœur d’une polémique qui impliquerait également le très puissant et désormais ancien directeur national de la police.

« je vais mettre de l’eau dans ton vin… » aurait dit le Président à Garé

Des semaines passées, les relations se détérioreront considérablement entre Alpha Condé et Mohamed Garé qui est rendu responsable à tort ou à raison, du départ des Ministres qui se sont succédés dans ce département depuis le changement de régime en 2010. De sources bien informées, le locataire de Sékhoutouréya ,depuis plus de deux semaines, ne décrochait plus aux appels téléphoniques de son Directeur avant qu’il ne prenne contre lui ce décret qui lui a été fatal. Les prémisses du divorces étaient alors perceptibles depuis le samedi 21 Novembre, ou le Président de la République, lors d’une de ses promenades dans la capitale, à fait irruption dans les locaux de la police à coleah. Avec un ton inhabituel, Alpha Condé menace son Directeur « je vais mettre de l’eau dans ton vin… je vais vous balayer tous » a-t-on- appris de sources présentes ce jour .

Avec les réponses pratiques données par le nouvel élu du peuple de Guinée aux différents problèmes qui se posent , on est tenté croire à une véritable rupture pour la nouvelle mandature.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top