Actualités

Société: Les populations de N’Zérékoré confrontées à une insécurité grandissante

nzerekoreN’Zérékoré,- Les populations de la Commune Urbaine (CU) de N’Zérékoré, précisément ceux de la Gare de l’Office Nationale des Hydrocarbures (ONAH), sont, aujourd’hui, confrontées à une insécurité grandissante, dans cette partie de la préfecture de N’Zérékoré en Guinée Forestière, rapporte notre  correspondant régional.

C’est souvent entre 20heures et 06 heures le matin, que les passagers des véhicules de transport interurbain et urbain sont souvent victimes de viols, pillages et dépossédés de leurs biens, sans secours même si ces derniers crient au secours, il n’y a personne pour venir en aide. Une situation qui s’explique par un manque de collaboration entre les populations et les Forces de Défense et de Sécurité (FDS).

La construction de la Gare routière de l’ONAH de N’Zérékoré, qui avait suscité beaucoup d’espoirs chez les populations de Zaly et les différents usagers de la route, s’est transformée ces derniers moments en désespoir total.

Dans la recherche de solution à leurs inquiétudes, les chauffeurs et les passagers trouvent qu’il est plus aisé de passer la nuit dans les Stations d’essence privées, que de se rendre à la Gare routière ONAH. Transformant ainsi toute la CU de N’Zérékoré en Gare routière.

«Pour lutter efficacement contre la bande de loubards qui traumatise les populations, dont les pistes sont connues, il faut nécessairement procéder au renforcement de la collaboration, population-FDS, et également, renforcer l’effectif de surveillance de la Gare ONAH, placée pourtant au cœur de la ville de N’Zérékoré», a estimé le vice-président du Syndicat des transporteurs routiers de N’Zérékoré, Youssouf  Doumbouya.

 

Bah Sekou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top