Actualités

L’UNICEF solidaire des enfants orphelins d’Ebola

remise_orphelinsConakry, 03 décembre 2015 – Fodé Touré, le guérisseur traditionnel de Tana, est décédé des suites d’Ebola en octobre 2015. Il a succombé à l’épidémie après avoir été contaminé par une jeune fille malade en provenance de Conakry. Le vieux Fodé a laissé derrière lui quatre veuves et 17 enfants orphelins; ces derniers sont soutenus par l’UNICEF à travers des opérations de transfert de fonds dénommées « Cash Transfer », qui permettent aux familles des enfants orphelins d’Ebola de subvenir à leurs besoins primaires.

Ce 09 novembre 2015, six ménages dont les quatre laissés par le guérisseur ont bénéficié de Cash Transfer à Tana, Forécariah. Mayeni Touré, âgée de 10 ans et élève en 2ème année, est l’une des filles du défunt. Elle se réjouit de cet appui de l’UNICEF qui vient les réconforter à plus d’un titre : « Depuis que mon père est décédé, nous arrivons à faire face aux besoins de la famille grâce à l’UNICEF. Ils nous ont assistés en remettant une somme d’argent à ma mère et elle a pu nous acheter des vêtements, des chaussures, de la nourriture, et nous avons aussi repris l’école en même temps que les autres enfants. Merci à UNICEF, parce qu’ils restent avec nous.»

Le Cash Transfer est l’un des services importants apportés aux enfants rendus vulnérables par l’épidémie d’Ebola, en plus du soutien psychosocial. A travers ses partenaires sur le terrain, l’UNICEF fournit d’autres services aux enfants âgés de 0 à 18 ans rendus orphelins et ceux affectés par l’épidémie. Des activités de soutien psychosocial et des visites à domicile sont organisées régulièrement, assurant un équilibre psychosocial et un suivi individuel à chaque enfant ; des kits contenant des vêtements et des jouets sont également remis aux familles. Les enfants bénéficient par ailleurs d’une assistance éducative à travers des dons de kits scolaires et d’un appui nutritionnel par le Programme Alimentaire Mondial (PAM). A ce jour, 5 743 enfants orphelins (dont 2717 filles et 3064 garçons) ont bénéficié d’au moins quatre de ces services, y compris le Cash Transfer.

Depuis le début de l’épidémie d’Ebola, l’UNICEF reste engagé aux côtés des populations pour vaincre ce fléau et en atténuer les effets, particulièrement chez les enfants.

 

Service communication Unicef

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top