Actualités

Futur gouvernement/Ministère des Travaux publics : ça pourrait être lui, Mister Fodé Kaba Diaby !

fode_kaba_diabyCe serait un formidable come back pour ce ‘’banni ’’ du premier mandat d’Alpha Condé.

Mieux, une belle revanche sur les intrigues d’esprits retors qui l’ont voué aux gémonies auprès du président Alpha Condé, au point de pousser celui-ci à se braquer contre lui et à le révoquer de ses fonctions de DG du FER (Fonds d’Entretien Routier). C’était au tout début de la première mandature d’Alpha Condé.

Depuis, de l’eau a coulé sous le pont. L’entourage d’Alpha Condé et l’appareil dirigeant de son parti, le RPG-Arc-en-ciel, ont fini par découvrir la vérité de la cabale ourdie contre ce haut cadre, fin connaisseur de tout ce qui est infrastructures routières.

Ils ont aussi découvert un grand soutien aux idéaux et au programme de changement de leur champion, le Pr Alpha Condé. Un inconditionnel qui mouilla le maillot et ne lésina aucunement sur ses moyens, le long de la bataille pour la réélection d’Alpha Condé. A travers son Groupe d’Appui au Changement, le G-A-C, en sigle.

Il serait prétentieux ici d’égrener le long chapelet de ses initiatives et actions entreprises et menées durant la campagne présidentielle dernière.

Des panneaux publicitaires aux villages de campagnes à travers Conakry, la capitale, en passant par des meetings, des communications mettant en exergue le bilan du premier quinquennat d’Alpha Condé, le recrutement, la formation et le déploiement de centaines, voire un millier de rabatteurs et de délégués, dans le grand Woulada, à Dabola, tout y est passé.

Résultat, grâce au G-A-C et d’autres mouvements comme le Wourac du jeune Nabé, pour la première fois, Alpha Condé, réalisa un score des plus consistants, dans une ‘’ swing ‘’ préfecture comme Dabola.

Lors de sa tournée dans cette grande contrée qui fait à elle seule, le principal réservoir de voix de la circonscription électorale de Dabola, Alpha Condé lui-même, a dû se rendre à l’évidence de la côte de ce haut cadre, de la quasi-unanimité dont il fait objet auprès des populations.

Sur place, des sages et des femmes, n’auraient pas hésité à interpeler le président Condé sur le cas de leur fils, qu’il a révoqué suite à une conspiration…

Au-delà de cette ‘’ réhabilitation’’ politique, Fodé Kaba Diaby, c’est surtout une compétence au-dessus de tout soupçon.

Les questions d’infrastructures routières, en termes de travaux physiques, de l’administration, de politiques de développement et de modernisation des routes, il en a la science infuse. C’est même son dada !

Sur le plan formation, il a un pedigree, un cran dessus. Il a fréquenté les plus grandes écoles du domaine, en Afrique, en Europe et en Asie.

Sur le plan de la gestion, son passage à la tête du FER (Fonds d’Entretien Routier), est un étalon de mesure. Son bilan est de loin encore le plus élogieux. Certifié par une mission de l’Union européenne.

Au-delà, l’homme c’est aussi une intégrité d’airain. Justement, c’est cette intégrité qui a été la cause de la conspiration orchestrée contre lui, quand il était directeur du FER. Parce que simplement, il refusait de faire de cette structure ‘’ la vache à lait’’ des cadres du ministère des travaux publics, à commencer par les ministres, comme cela est de tradition là-bas, jusqu’à ce jour.

A vous de juger ! Verdict dans quelques jours…

Bouba

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. none

    7 décembre 2015 at 15 h 02 min

    tout ce commentaire pourquoi?
    dites en quelques lignes ce qu’il a pu faire lors de
    son passage au fer.
    On veut plus jamais de mamaya là, donnons la chance a d’autres jeunes
    cadres qu’ont na jamais vu a l’œuvre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top