Actualités

Sidya Touré sur la position de l’UFR : « elle n’est pas de l’opposition dite républicaine »

sidya-ag-ufrLe président de l’Union des Forces Républicaines Sidya Touré, à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire de son parti ce samedi 5 décembre 2015, a annoncé le nouveau positionnement de sa formation sur l’échiquier politique national.

Après l’échec cuisant enregistré par l’opposition dite républicaine lors des dernières consultations électorales faute de stratégie commune face à leur adversaire commun, l’ancien premier ministre déclare : « nous avons décidé de recentrer le parti » tout en ajoutant que : « pendant cinq ans, je sais le rôle que nous avons apporté à l’opposition pour faire face à nos revendications. Mais pendant que vous faites cela, il y en a qui passent derrière pour aller donner des véhicules à votre Kountigui. Mais vous ne m’avez jamais entendu dire qu’on m’a trahi. Je ne voulais pas dire ».

Pour justifier la nouvelle position de l’UFR qui a suscité plusieurs réactions parmi ses pairs de l’opposition, il a déclaré : « moi j’ai mon parti, vous avez votre parti. Je prends les décisions avec le bureau exécutif sur le fonctionnement de mon parti. Mais bon sang, je veux bien que vous critiquiez parce que c’est la démocratie, mais on ne peut pas avoir des positions subjectives ? C’est pourquoi on devrait faire les états généraux de l’opposition pour savoir qui est de l’opposition ? Mais on est pressé de dire tel est de l’opposition, tel ne l’est pas. L’opposition se définit par elle-même. »

Pour clarifier donc les idées quant à la position de l’UFR, Sidya conclut en ces termes : « elle n’est pas de l’opposition dite républicaine dans laquelle je ne me reconnais pas si elle continue à fonctionner comme cela. Moi, en tant que parti consensuel, je veux prendre une nouvelle orientation ». 

Mamadou Pathé Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top