Actualités

Terrorisme : Un activiste de la société civile guinéenne s’adresse aux décideurs du monde (Lettre Ouverte)

abdoul_sackoChers décideurs du monde,
Depuis plus d’une décennie, les foyers de tensions (crimes contre l’humanité) se multiplient  de manière plus complexe et humiliante à chaque action ou stratégie de la gouvernance mondiale pour la lutte contre le terrorisme;
Est-ce une impuissance ou une autre forme de gouvernance informelle que la démocratie ignore?
Chers décideurs,
En ma qualité de jeune et activiste de la société civile, qui aspire  à une vie décente pour tous les peuples du monde dans leur diversité; un certain nombre de constats sur le terrorisme actuel me perturbe le sommeil à tout moment.
Permettez-moi de les partager avec vous dans vos responsabilités morales et politiques auprès de vos peuples respectifs d’une part, et vos engagements internationaux vis-à-vis de l’humanité d’autre part. Il s’agit entre autres de:
-La capacité technique, matérielle et financière de ces terroristes qui sont supposés être isolés de toutes productions en armement ou tous autres moyens logistiques et financiers sur les territoires qui sont sous vos gouvernes respectives;
-Leur capacité d’accès à des lieux stratégiques ou populaires, malgré vos services de renseignements et les progrès scientifiques et technologiques en matière d’information ou de sécurité à votre disposition;
-Leurs arrières bases ou zones occupées qui sont généralement très riches en pétrole, diamants, or, uranium ou en trafic de tout genre, comme si les demandeurs de ces produits sont agrées ou cachés quelque part sous vos gouvernes respectives;
-Leur cruauté sur les victimes qui ne sont que des innocents censés être sous vos protections;
-Leurs capacités d’endoctriner les jeunes au kamikaze, en dépit de vos responsabilités de donner un sens à la vie à ces derniers ou de leur fournir un cadre favorable à une meilleure éducation;
-Leurs modes opératoires comme s’ils ont été les meilleurs élèves de vos écoles militaires;
-Vos politiques « deux (2) poids deux (2) mesures » à travers le monde, qui sous entendent vos simulacres de divergences dans vos réactions contres cette bande de mafia, pendant qu’elle humilie et endeuille l’humanité à tout bout de champ;
-Votre accréditation accordée à cette bande de mafia, en lui reconnaissant dans vos discours le nom ‘’d’État Islamique’’ sans aucun fondement juridique. Toute chose qui crée de l’amalgame entre les peuples au grand bonheur de ladite mafia;
-leurs leaders qui sont en grande partie passés et ont développé de solides relations dans vos prisons.
Au regard de ces observations partagées par la majorité silencieuse, qui souhaite voir le monde sous une autre forme de gouvernance où le citoyen se sent au centre des préoccupations des gouvernants en tout lieu et en toute circonstance, je vous propose quelques pistes de solutions; à savoir :
1.     Développez une politique d’intégration des anciens officiers militaires ou soldats aguerris des régimes que vous avez parfois soutenus, puis démantelés de forces  avec préjudice à l’humanité pour des raisons infondées;
2.    Arrêtez votre système de parrainage qui consiste à soutenir des régimes qui sont en déphasage avec les réalités et les intérêts de leurs peuples, pour des raisons que je ne saurai comprendre;
3.    Développez des stratégies économiques et sociales de réintégration des prisonniers arrêtés par simples suspicions ou pour des raisons de renseignement, dès leur sortie de prison;
4.    Mettez en place une agence internationale indépendante de contrôle de la vente et de la circulation des armes;
5.    Mettez en place, autour des frontières de zones occupées par les groupes terroristes, un cordon (ceinture) de veille sur la circulation des productions clandestines de pétrole, d’Or, du diamant et autres, vers le reste du monde;
6.    Évitez les amalgames, aussi bien dans les discours que dans les actes, en assimilant les terroristes à une quelconque culture ou religion;
7.    Développez une politique pérenne de vie décente dans les pays  de départ des immigrés, et également une politique objective de lutte contre le chômage des jeunes et de violence faites aux femmes;
8.    Ayez une lecture transversale et verticale de la démocratie dans le monde à travers les différentes cultures sans préjudice aux droits humains;
9.    Développez  une approche participative et inclusive dans la lutte contre le phénomène du terrorisme dans le monde. Cela nécessite une participation citoyenne dynamique et responsable à travers les organisations de la société.
Chers décideurs,
Il sera irréaliste d’envisager, comme cela se profile à l’horizon, la réactivation de la guerre froide par la bipolarisation du monde pour construire des hommes forts ou des États superpuissants avec des États appendices. Car les peuples du troisième millénaire de façon progressive aspirent à un monde de dialogue, de respect et d’acceptation mutuelle pour des conditions de vie décentes et sans violences.
Les grands Hommes, sont ceux qui sont conscients que tout Bonheur qui ne s’inscrit pas dans un cadre global est éphémère, et si ses conditions d’acquisition sont illégales il fera la ruine éternelle de son acquisiteur. (A. L. Sacko).

Abdoul Sacko,
Consultant sur des questions de conflits et jeune activiste de la société civile.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top