Actualités

Las de voir leur quartier ployer sous les monticules d’ordures, les jeunes de Yimbaya laissent exploser leur colère

ordures_ckry_2Les jeunes de Yimbaya dans la commune de Matoto se sont fait entendre cette nuit du lundi en empêchant toute  circulation sur cette partie de l’autoroute Fidel Castro à l’aide des saletés et de pneus.
Le désenchantement et la colère sont perceptibles partout. La capitale guinéenne est engloutie par les immondices de toutes sortes. Tous les rondpoints et grands carrefours sont envahis.
Comme au Liban, la population exprime son désarroi face à l’incapacité des autorités de la ville à freiner la multiplication des montagnes d’ordures à Conakry.
Apparemment, le slogan « Conakry ville propre » a du mal à se concrétiser car les poubelles ne désemplissent guère malgré les beaux discours du Gouverneur Soriba Sorel Camara qui s’illustre beaucoup plus par le populisme que par des mesures et actes à effet visible.
Pourtant, l’assainissement de la ville de Conakry figure parmi les priorités de la gouvernance Alpha Condé mais aujourd’hui, la population est loin de se tirer d’affaire.
Au moment où nous quittions les lieux, aucune présence des forces de l’ordre ne se faisait sentir et les usagers de la route étaient à la merci des jeunes en colère seuls maitres du terrain

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top