Actualités

Université de Kankan : Une suspension synonyme de cautère sur une jambe de bois

université_kankan_juliusPar décret du président de la république, annoncé lundi soir à travers les médias d’Etat, on apprenait la suspension pour ‘’ faute grave’’ de Dr Idrissa Magassouba, recteur de l’université de Kankan, et contre qui le personnel enseignant fait vent débout depuis plus d’un an.
Deux questions, voire trois surgissent tout de suite après l’annonce de cette décision :
-Primo : S’il est que ce dernier, le recteur Magassouba a commis ‘’ une faute grave’’, pourquoi ne l’avoir pas révoqué ?
-Deuxio : Pour quelle raison on suspendrait un cadre qui aurait commis ‘’ une faute grave’’, alors qu’on sacrifie d’autres pour ‘’ faute lourde’’ ?
-Cette suspension infligée à M. Magassouba, résout-elle la crise à l’université de Kankan ?
Pas sûr ! En lieu et place, les enseignants de Kankan, auraient aimé que le chef de l’Etat trancha dans le vif, en le dégommant de franco, lui et toute sa clique.

Bouba

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. kallo

    8 décembre 2015 at 14 h 17 min

    vos articles perdent leur sens à cause de votre pédantisme. ça ne sert à rien d’employer les gros mots superflus alors que vous pouvez utiliser les expressions courantes et accessibles à de nombreux lecteurs.
    je vous lis souvent mais je vous conseille de bien soigner votre style de communication.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top