Actualités

CEDEAO : Vision à l’horizon 2020

C’est à l’occasion de la commémoration  en différé du 40eme  anniversaire de la CEDEAO ( Communauté des États de l’Afrique l’ouest.  ), que la représentation de cette organisation en Guinée, en collaboration avec les ambassadeurs des pays membres de la CEDEAO accrédités en guinee, ainsi qu’avec le Ministère des affaires Étrangères et des guineens de l’étranger et celui de la Coopération internationale de la République de Guinée à tenu un atelier de réflexion sous le thème : <>.

Deux thématiques ont été largement débattues au cours de cet atelier, notamment 
« La circulation des personnes et leurs bien dans l’espace CEDEAO »
« 40 ans de la CEDEAO, acquis et défis ». 
Il en ressort que premièrement qu’au fil de ces quatre 40 ans,  les États membres cet ensemble sous régional ont réfléchis et mis en place d’énormes textes juridiques et protocoles qui sous-tendent, favorisent et facilite la circulation des personnes et de leurs biens; à ce titre le SLE(schéma de libération des échange dans l’espace CEDEAO) à été un instrument efficace d’intégration économique.

Secondo,  et c’est  la représentante spéciale de la commission de la CEDEAO en Guinée qui l’a mentionné en appui a l’expose de Me Eric THIAM, cette communauté à réalisé des avancées significatives vers la création d’un espace commun, et ce, dans le respect de la diversité culturelle des pays membres.
Au titre de ces avancées, Zaba N. Jacqueline Marie a rappelé 
– un plus grand enracinement de la culture de la démocratie ; 
– une efficacité accrue dans la prévention et le reglement des conflits et des crises comme au Liberia, en Sierra Leone,  et plus récemment en Côte d’ivoire,  en Guinée Bissau, au Mali et au Burkina Fasso 
– La mise en place du tarif extérieur commun 
– Le lancement du projet de l’autoroute Abijan-Lagos dans le Cadre de la promotion des infrastructures régionales
– La marche résolue vers la création d’une monnaie unique en 2020.
– La Capacité d’organiser une riposte régionale efficace face à des défis comme l’épidémie de la maladie Ebola
– et l’adoption d’une carte biométrique unique.

Parlant des défis, la représentante spéciale à fait savoir que les institutions de la CEDEAO. États membres, organisations de la société civile, et autres acteurs du processus d’intégration régionale de redoubler d’efforts pour réparer les échecs, rattraper le retard accusé dans l’application des protocoles et directives communautaires afin que dans cet élan et la vision l’horizon 2020 de la CEDEAO soit une réalité,  celle in fine, de passer de la CEDEAO des États à celle des Peuples.

Et pour terminer en apothéose, le Directeur Général de l’intégration africaine au Ministère de la Coopération internationale, Siaka CISSOKO à annoncé que la CEDEAO lancera en 2016 une télévision de la CEDEAO à vocation sous régionale,

Outil de communication de proximité et de sensibilisation des peuples de la sous-région, cette télévision  diffusera  tous les programmes globaux et sectoriels, en intégrant les préoccupations majeures des pays membres afin de  permettre aux millions d’habitant de cette zone économique d’être informés à temps réel.

A rappeler que cet atelier se tenait à quelques jours de la 47eme session ordinaire de la Conférence annuelle des chefs d’état et de Gouvernement  de la CEDEAO qui se tiendra entre le 16 et le 17 Décembre 2015  à Abuja, c’est au Nigeria.

Mamadou Oury DIALLO pour mosaiqueguinee 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top