Actualités

87 morts dans les violences au Burundi

burundi_body__512x288_reutersL’attaque de plusieurs camps militaires par des hommes armés, vendredi, au Burundi, a fait 87 morts, dont 77 parmi les assaillants.

Lors d’une conférence de presse, ce samedi, à Bujumbura, le porte-parole de l’armée burundaise a fait état de la mort de huit agents des forces de sécurité.

Selon lui, 45 personnes faisant partie des assaillants ont été tuées.

Les bases visées se trouvent dans les quartiers de Nyakabiga et Musaga, dans la capitale burundaise, selon l’armée.

Des explosions et des tirs ont été entendus dans la journée de vendredi, près de la Bujumbura.

Le même jour, le gouvernement a signalé l’attaque de trois bases militaires par des hommes armés non identifiés.

Environ 240 personnes ont été tuées dans les violences politiques au Burundi, depuis avril dernier.

Quelque 215.000 personnes ont quitté le pays, à cause des violences, selon les Nations unies.

Les violences ont éclaté à la suite de la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat.

Il s’est fait réélire lors d’une élection présidentielle boycottée par l’opposition, en juillet.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top