Actualités

Prestation de Serment d’Alpha Condé : voici le discours qu’il a prononcé

alpha_discoursLe président de la République, Alpha Condé, a prêté serment hier lundi 14 décembre 2015. C’est le palais Mohamed V qui a servi de cadre a la cérémonie solennelle organisée pour la circonstance.

Après avoir prononcé le serment de défendre la Guinée tout en restant fidèle à la constitution, l’élu du 11 octobre dernier a prononcé un discours dans lequel il a décliné quelques unes de ce qui devrait être ses priorités pour les cinq ans à venir. Mosaiqueguinée.com a reçu copie du discours intégral du président Alpha Condé. Lisez !

Excellences Madame et Messieurs les Chefs d’Etats,

Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle,

Mesdames et messieurs les représentants des institutions,

Mesdames messieurs les membres du gouvernement,

Honorables invités,

Chers amis de la Guinée,

Chers compatriotes,

Je suis très sensible aux témoignages d’amitié et de soutien qui me sont adressés depuis la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du 11 octobre 2015. Et je voudrai ici remercier et souhaiter la bienvenue en Guinée, notre cher pays, à tous nos hôtes, les chefs d’Etats qui ont bien voulu honorer de leur présence cette cérémonie de prestation de serment. En mon nom propre et celui du peuple guinéen, j’exprime la profonde gratitude pour cette marque de fraternité, d’amitié et de sympathie. Un motif de fierté pour le peuple guinéen.

A toutes les délégations des pays frères et amis, aux représentants des organisations internationales et à tous les amis de la Guinée venus en ce jour partager notre fierté, j’exprime ma profonde reconnaissance.
Je tiens également à remercier les partenaires internationaux présents à nos côtés ces cinq dernières années, les pays amis et frères qui n’ont ménagé aucun effort pour nous apporter leur soutien, notamment durant les difficiles moments de la crise sanitaire que la Guinée a connue en 2014. Et nous avons œuvré ensemble pour vaincre cette terrible maladie qui a porté un coup dur aux pays touchés et à leurs économies.

Chers compatriotes,

Le 11 octobre 2015, les Guinéens dans leur grande majorité ont exprimé leur choix en faveur de ma candidature à l’élection présidentielle. C’est un honneur pour moi de remercier le peuple de Guinée. Pour cette nouvelle marque de confiance, qu’il vient de me renouveler, en me portant pour une seconde fois à la magistrature suprême de notre pays.
C’est un nouveau mandat présidentiel me permettant, de continuer l’œuvre commune que nous avons entreprise ensemble au cours des cinq dernières années . Pour donner un autre avenir à la république de Guinée, sur le plan politique, économique et social. Je me réjouis du travail accompli durant ce quinquennat, avec l’ensemble des forces vives du pays : les jeunes, les femmes, les travailleurs, pour construire ensemble une Guinée nouvelle, moderne et dynamique.

Ce jour de prestation de serment intervient après une consultation électorale libre et inclusive. C’est un jour symbolique pour notre nation parce qu’il contribue au renforcement du processus démocratique engagé depuis 2010.

Nous avons organisé cette dernière élection dans un contexte pacifique, un climat apaisé qui est l’illustration de la maturité politique et citoyenne de nos compatriotes. C’est pourquoi je rends un hommage particulier aux institutions républicaines dont l’ardeur au travail, la compétence et l’indépendance ont assuré le succès de l’organisation de ce scrutin. J’encourage ces institutions à poursuivre cette voie qui crédibilise et consolide la république. J’adresse ma reconnaissance aux forces politiques, aux organisations de la société civile, aux associations professionnelles, aux jeunes, aux femmes et aux anciens qui se sont impliqués pour assurer la tenue d’un scrutin apaisé et le triomphe de notre programme politique : à savoir, La Guinée en marche vers le progrès.

Je félicite l’ensemble de la presse nationale qui a fortement contribué à la sérénité et au bon déroulement du scrutin. Je tiens à le relever et à saluer son travail. Peuple de Guinée, le 11 octobre 2015, par votre volonté souveraine, vous m’avez une fois de plus accordé votre confiance pour présider aux destinées de notre cher pays. En me réélisant à la magistrature suprême, vous prenez avec moi un engagement nouveau et fort pour traduire dans les actes notre devise à savoir, le travail, la justice et la solidarité. Je vous promets de consacrer toute mon énergie à préserver l’indépendance de la Guinée, sa souveraineté chèrement acquise, son unité nationale et son rayonnement dans le monde.

Mes chers compatriotes
L’essentiel de nos actions vise à atteindre nos objectifs qui demeurent : la construction d’un pays uni, fort, libre et fraternel. Un pays tourné vers la prise en compte des aspirations de nos populations, par une gouvernance soucieuse d’offrir aux uns et autres une vie meilleure à travers une politique de développement, marquée du sceau de la lutte contre la pauvreté, de la mise en place d’une politique d’éducation et de santé menant à l’épanouissement de nos populations.

Parlant de l’avenir, ma pensée va d’abord à la jeunesse et aux femmes, car elles constituent le socle de notre essor économique et social. La Jeunesse et les femmes sont les actrices majeures de la renaissance de la nation Guinéenne.
Avec elles, nous construisons un nouveau pays, dans un contexte international aujourd’hui marqué par des crises majeures, comme la lutte contre le terrorisme, et la lutte contre le péril climatique.

Je suis heureux de retrouver des partenaires internationaux qui nous aident à effectuer cette tâche consistant à faire de la Guinée dans ce contexte, un pays modèle et exemplaire pour l’intégration africaine, la coopération avec les grands ensembles du monde.

La Guinée change, avec le renforcement des libertés publiques, une cohésion sociale qui se traduit par un dialogue permanent avec les partis politiques et la société civile afin de gérer ensemble les défis qui se posent à notre république…
Nous rêvons d’une société prospère pour tous. Il s’agit de relever les défis du développement dans une société de projets qui offrirait des emplois aux jeunes, faciliterait l’autonomisation des femmes, et rendrait plus attractif notre pays dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant avec les acteurs publics et privés extérieurs. C’est pourquoi, je vous promets de continuer à réhabiliter nos infrastructures, nos écoles, pour offrir un meilleur cadre de formation à nos jeunes qui ne seraient plus tentés par les douloureuses migrations à travers les océans dont les télévisions nous offrent aujourd’hui le triste spectacle. C’est dans ce cadre que nous comptons attirer les ressources de notre diaspora vers leurs pays d’origine, afin d’offrir une meilleure image de l’Afrique qui ne serait pas toujours celle de la main tendue, de la charité.

Je vous invite à avoir foi en notre pays, à cultiver vivement l’amour pour notre mère patrie, pour notre patrimoine commun. Je demeure convaincu que c’est dans la tolérance, le pardon et la paix que nous allons ensemble faire de notre pays, la Guinée, un pays modèle. Devant toute la Nation guinéenne, je réitère, en ce moment solennel, mon engagement à servir sans faille les intérêts de notre peuple. Porté par le suffrage universel, je reste au service de tous les Guinéens.

A mes frères et amis Chefs d’Etat qui ont fait le déplacement de Conakry, aux éminentes personnalités et à toutes les délégations, je réitère mon ferme engagement à continuer d’œuvrer au renforcement de la paix et de l’intégration africaine, à la consolidation de la coopération internationale et de l’amitié entre les peuples.

Vive la Guinée, vive le peuple guinéen unie et solidaire !

Je vous remercie

Transmis par le bureau de presse de la présidence de la République

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top