Actualités

Cheick Fanta Mady Condé à propos du serment d’Alpha Condé : « Si des mesures correctives s’imposent, elles devront être prises nécessairement avant le 21 décembre »

wpid-wp-1450299924015.jpgAu téléphone de mosaiqueguinee.com mercredi soir, le secrétaire général de la Cour Constitutionnelle, a affirmé ne s’être pas prononcé en faveur d’une reprise de la prestation de serment du président Alpha Condé.
Il précise avoir confié ce que voici : « si des anomalies sont notées, cela veut dire que des mesures correctives s’imposent. Si tel est le cas, elles devraient être nécessairement prises avant le 21 décembre prochain ».
Mais à la question de savoir à qui la faute de l’impair du 14 décembre ? M. Cheick Fanta Mady Condé, a botté en touche, en ces termes : « Ce sont des choses qui peuvent arriver sous tous les cieux…l’important n’est pas de savoir qui a commis l’erreur, mais comment la réparer », a-t-il conclu.

Bouba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top