Actualités

Fin de la mission du FMI en Guinée : Des perspectives heureuses pour améliorer le cap et un accord qui pourrait déboucher sur le décaissement de 25, 6 millions de dollars en mars

Diaré et WaneLes discussions sur les sixième et septième revues du programme appuyé par un accord dans le cadre de la facilité élargie de crédit (FEC) ont pris fin, ce mardi en Guinée. Après deux (2) semaines d’intenses travaux, cette session a été sanctionnée par plusieurs recommandations et résolutions.
La cérémonie de clôture des travaux a été présidée par le Ministre d’Etat de l’Economie et des Finances Mohamed Diaré en présence des hauts cadres du Gouvernement, la mission du Fonds Monétaire International conduite par Monsieur Abdoul Aziz Wane, et les représentants des Organisations internationales.
Durant ces deux (2) semaines de travaux, de nombreuses questions de préoccupation nationale ont été discutées en l’occurrence celles de l’épidémie à virus Ebola qui a coûté des milliers de vie humaines et perturbé sévèrement l’activité économique, mais aussi la baisse des prix des matières premières qui a conduit à une diminution de la production et des exportations d’or, des recettes en devises étrangères et des recettes publiques.
Après avoir rencontrée le Président de la République, le Gouverneur de la banque centrale, l’association professionnelle des banques et la société civile, la mission s’est félicitée du dialogue permanent entre le gouvernement et les différents partenaires internationaux.
Elle encourage par ailleurs les autorités à améliorer la transparence du programme d’investissement public.  » Les perspectives économiques se sont améliorées avec la fin proche de l’épidémie Ebola et l’organisation des élections présidentielles dans un climat apaisé. La croissance pourrait rebondir à près de 4 pour cent, reflétant l’activité toujours soutenue dans les secteurs de l’agriculture, de la bauxite et de l’électricité « .
Dans son discours de clôture, le Ministre Mohamed Diaré s’est réjoui également des résultats probants et des discussions constructives enregistrés au cours de cette assise qui constituent un réel motif de satisfaction pour l’ensemble des participants.
S’agissant de la politique économique en 2016, les autorités guinéenne comptent réduire les déséquilibres macroéconomiques actuels, tout en protégeant les dépenses consacrées à la réduction de la pauvreté.
Le déficit budgétaire sera limité à un montant qui peut être financé par des appuis budgétaires et des appuis projets extérieurs assurés, ainsi qu’un recours limité à un montant qui peut être financé par des appuis budgétaires et des appuis projets extérieurs assurés, ainsi qu’un recours limité au financement intérieur, tout en évitant le recours à tout arriéré de paiement.
Les autorités guinéennes et les services du FMI ont conclu un accord sur un ensemble de politiques qui, soumises à l’approbation de la direction générale et du Conseil d’administration du FMI, pourraient être appuyées par le septième décaissement sous l’accord de la FEC de 18.36 millions de DTS (environ 25.6 millions de dollars EU).
Sur la base des mesures qui devraient être adoptées dans les prochaines semaines, la réunion du Conseil d’administration est prévue mi-mars 2016.

Avec la Cellule de communication du gouvernement

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top