Actualités

Défection à l’UFDG : l’ex présidente nationale des femmes explique les raisons de son départ

image

L’assemblée générale du RPG de ce samedi 19 décembre 2015, a ouvert par un sourire aux lèvres de Bany Sangaré, membre du bureau national dudit parti. En effet, monsieur Sangaré se réjouissait d’un « objet précieux » qu’il a dans sa gibecière. Séance tenante, il annonce l’arrivée dans la famille politique du RPG de madame Touré Kadiatou Diallo précédemment militante de la principale formation politique de l’opposition guinéenne.
L’intéressée s’est présentée  comme une frustrée de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée. Et pour le faire savoir, elle a décidé de rejoindre le RPG arc-en-ciel. Madame Touré Kadiatou, ex membre de l’UFDG dit n’avoir aucun regret en ce qui concerne sa démission de son ancien parti. Durant un quart d’heure, elle a expliqué quelques motifs de sa dissidence. « En tant que présidente nationale des femmes, je me suis retrouvée 46eme sur la liste nationale » lance madame Touré en parlant des élections législatives de 2013. « Durant tout ce temps, j’ai suis restée calme malgré la sollicitation de la presse curieuse de connaitre ma position », ajoute-t-elle.

image

Sous les applaudissements des militants de la couleur jaune décidément contents de cette adhésion, madame  Touré Kadiatou Diallo a déchargé sa colère et a conclu en ces termes : les carottes sont cuites et maintenant c’est terminé.
Depuis la victoire d’Alpha Condé à l’élection présidentielle du 11 octobre dernier, l’UFDG, principale adversaire et bête noire du RPG traverse un « zone de turbulence » causée en partie par des dissensions au sein du parti. Avant Madame Touré, d’autres membres et non des moindres de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée de Cellou Dalein Diallo avaient soit démissionné ou ont été évincés.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top