Actualités

Mandiana : un affrontement entre deux communautés frontalières fait 1 mort, 6 blessés côté guinéen et 2 morts côté malien

image
Mandiana : Un affrontement violent entre les populations de Djélimala, sous-préfecture de Niantanina (République de Guinée) et de Karatou sous-préfecture centrale de Yanfolila (République du Mali) a fait, mardi, 22 décembre 2015, un bilan provisoire d’un (1) mort, six (6) blessés graves, côté guinéen, et deux (2) morts, côté malien.

Cet affrontement sanglant et meurtrier, survenu à cause d’un domaine minier entre Djélimala dans la sous-préfecture de Niantanina, préfecture de Mandiana (Guinée) et le village Karatou dans la sous-préfecture de Yanfolila (Mali), a éclaté aux environs de 9 heures TU dans un bowal riche en or situé dans le périmètre de Djélimala.

Selon les premières informations, les citoyens de Karatou (Mali) ont tendu très tôt le matin une embuscade dans le territoire guinéen sur le passage des habitants de Djélimala, une localité située à 65 Km à l’extrême Est de Mandiana.

Le bowal en question n’a jamais fait objet de revendication depuis le début des conflits miniers et domaniaux entre ces deux villages.

Informé de la situation, le préfet de Mandiana, Souleymane Keita a immédiatement dépêché sur les lieux une mission mixte, Gendarmerie-Police pour s’interposer entre les deux villages frères, car il s’agit du Wassoulou-Guinée et du Wassoulou-Mali.

Djélimala est un district frontalier qui fait face à beaucoup de villages maliens des sous-préfectures de Kalana et de la sous-préfecture centrale de Yanfolila (République du Mali).

A cause de la porosité des frontières, Niantanina est la sous-préfecture de Mandiana la plus agitée, toujours en conflit domaniaux ou miniers avec les villages maliens.

Le dernier des cas est l’affrontement sanglant et meurtrier survenu en janvier 2015 entre Djélimala et certains villages maliens de la sous-préfecture de Kalana.

L’arrivée des forces de l’ordre a été salutaire, parce que le calme est revenu dans la soirée du mardi.

AGP

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top