Actualités

Vent de colère à la SOTRAGUI : tous les bus immobilisés

sotraguiLes bus de la SOTRAGUI ne circuleront plus à Conakry jusqu’à nouvel ordre. C’est en tout cas la décision prise par l’ensemble des travailleurs de la société qui manifestaient ce vendredi 25 décembre pour le non paiement de leurs salaires. Pour se faire entendre, ils ont immobilisé la vingtaine de bus en circulation sur les axes de Lambanyi et de l’autoroute Fidel Castro. « Ça fait trois mois qu’ils (la direction ndlr) nous mentent », s’insurge un conducteur.
Malgré la crispation qui se lisait sur tous les visages, receveurs, conducteurs et autres fustigeaient la direction et le syndicat de la SOTRAGUI aux cris de « DG zéro, syndicat zéro ».
Yaya Soumah, receveur de son état, accuse la direction de la SOTRAGUI et le bureau du syndicat d’être en connivence avec le ministère du transport dans un réseau de détournement.
Il ajoute qu’aujourd’hui plusieurs bus sont  arrêtés pour des motifs anodins allant d’un simple problème du système de freinage à un manque de batterie ou de carburant.
Dans une cette ambiance de surchauffe, Georges Barry, directeur de l’exploitation de la SOTRAGUI est sorti pour apaiser les esprits en appelant les chauffeurs à recaser tous les véhicules éparpillés dans la cour du siège de la société. Sur place, aucun membre du syndicat n’était visible.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top