Société

Viol sur mineur : une fille de 13 ans abusée par un homme à Yattaya

violIl ne se passe plus une semaine sans que la presse ne diffuse une information relative à un cas de viol. Aujourd’hui, cette situation a pris des proportions dépassant tout entendement
Cette recrudescence peut être expliquée par le fait de la banalisation de ce phénomène par les autorités. Le dernier cas en date est celui de Yattaya dans la Commune de Ratoma où une fillette de 13 ans a été violée par un homme dont l’âge n’a pas encore été connu. Selon les informations que nous avons recueillies auprès de la famille de la victime, le bourreau serait aussi un résident de Yattaya.  Avec une voix tremblante, une femme proche de la victime explique : « il était 23 heures  quand la petite a quitté sa maman vendeuse de viande de dindon pour ramener les bols à la maison. En cours de route, un monsieur lui est tombé dessus et a fait ce qu’il a fait ». Témoignage pathétique et choquant qui devrait certainement interpeler les associations œuvrant pour la défense des droits de la femme et pourquoi pas le ministère de l’action sociale.
Avec les renseignements fournis par la fillette, on en sait un peu plus sur l’identité du violeur qui pour le moment court encore. « On a été chez ses parents, ils nous disent qu’il (le violeur ndlr) est sorti », renchérit notre source qui a dans la foulée contacté la Brigade Anti Criminelle (Bac) de Sonfonia T6. Malheureusement cette unité souvent composée de policiers et de gendarmes n’en a pas encore fini avec ses vieilles habitudes car, selon notre interlocuteur, cette B.A.C. a demandé 300 mille francs guinéens avant tout déplacement. Nous avons essayé d’entrer en contact avec le chef de la brigade incriminée mais en vain.

Nous y reviendrons.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top