Actualités

Déclaration de biens par le président Alpha Condé : Une organisation de la société civile guinéenne, interpelle le président de la Cour constitutionnelle (Lettre ouverte)

alpha_investDans une lettre ouverte transmise à notre rédaction, le ‘’Balai Citoyen’’, une organisation de la société civile guinéenne, vient d’interpeler le président de la Cour Constitutionnelle, sur l’impérieuse nécessité de faire respecter les dispositions contenues dans l’article 35 de la constitution guinéenne, relative à la déclaration de biens par le président de la république, ainsi que par les ministres avant qu’ils n’entrent en fonction.
Or, souligne cette organisation, cela fait largement plus de 48H, que le président Condé, a été installé dans ses nouvelles fonctions, alors que l’opinion attend toujours qu’il transmette à la Cour constitutionnelle, une déclaration en bonne et due forme de ses biens.
‘’Le Balai Citoyen’’, rappelle au passage que cet article de la constitution, n’a pas été respecté en 2010, au moment où Alpha Condé, entrait en fonction pour son premier mandat.
Pour cette plate-forme, plus qu’une exigence de reddition de comptes, le principe de déclaration des biens, doit intervenir pour chaque gouvernant, à la fois au moment où il entre en fonction, et au moment où il quitte.

Lisez ci-dessous cette lettre ouverte qu’elle adresse au président de la Cour Constitutionnelle, à propos :

A Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle de la République de Guinée

Objet :Interpellation à veiller au respect de l’article 36 de la Constitution
Monsieur le Président,
Au nom des 126 Organisations de jeunes de la Société Civile Guinéenne, membres de la Plateforme des ONG- Balai Citoyen de Guinée et de son Bureau Exécutif, nous saluons la réélection et l’investiture de son excellence Professeur Alpha CONDE  à la magistrature suprême de notre Pays dans un climat Démocratique, Inclusif et apaisé et, nous réitérons  notre  volonté de travailler à ses cotes pour faire de la Guinée un Pays émergent et un Etat de droit.
Monsieur le Président,

A la veille de la mise en place d’un nouveau Gouvernement, nous rappelons  à votre bienveillante attention que l’Article 36 de la constitution guinéenne de 2010 stipule : « Après la cérémonie d’investiture et à la fin de son mandat, dans un délai de quarante-huit (48) heures, le Président de la République remet solennellement au Président de la Cour Constitutionnelle la déclaration écrite sur l’honneur de ses biens.

Les Ministres avant leur entrée en fonction et à la fin de celle-ci déposent à la Cour Constitutionnelle la déclaration sur l’honneur de leurs biens.

La déclaration initiale et celle de la fin de mandat ou des fonctions sont publiées au Journal Officiel… »

A notre avis, aucune livraison du Journal Officiel n’a publié ces déclarations sur l’honneur du Président de la République et de son Gouvernement lors du premier Mandat. Peut-être que l’inexistence de la cour constitutionnelle à cette époque pourra expliquer cette situation.

Or, le respect des obligations issues de cette disposition de la constitution sur la transparence financière des institutions de la République participe au renforcement des mesures définies en vue de parvenir à la bonne gouvernance dans notre pays.
C’est pourquoi, nous souhaitons attirer votre attention sur l’impérieuse nécessité de veiller au respect de cet article 36 de notre loi suprême.

En comptant sur votre meilleure compréhension, veuillez Acceptez, Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle, nos salutations distinguées.

Pour le Balai Citoyen de Guinée
Le Président

Mr. Sekou KOUNDOUNO

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. SADIO BARRY

    3 janvier 2016 at 13 h 35 min

    Bonjour !
    Nous avons des organisations de guinéens à l’extérieur qui veulent apporter leur soutien à cette initiative. Veuillez nous envoyer des contacts des responsables de ce mouvement !

    Avec mes meilleurs vœux à vous, à vos collaborateurs et à tous nos compatriotes guinéens !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top