Actualités

Politique : « le PDG doit demander pardon à toutes les victimes » dixit Abdoul Diallo de l’UFDG

mohamed-toure-pdgOn en sait un peu plus sur les raisons ayant poussé l’Union des Forces Démocratiques de Guinée à rejeter le soutien du P.D.G à l’entre deux tours de l’élection présidentielle de 2010. A l’époque, Mohamed Touré président du Parti Démocratique de Guinée aurait eu une propension pour l’UFDG de Cellou Dalein. Invité sur Djigui fm ce lundi 28 décembre, El hadj Abdoul Diallo membre du bureau exécutif de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a levé l’équivoque sur le rejet en 2010 du parti d’Ahmed Sékou Touré premier président de la Guinée. Une condition avait été posée au fils de l’ex président avant toute alliance avec l’UFDG. « Le PDG doit demander pardon à toutes les victimes de la répression et de la dictature sanguinaire du premier régime » a déclaré M. Abdoul Diallo.

Tout en soulignant que son parti n’est pas communautaire, ce dissident de l’UFDG précise sans embage que la formation politique à laquelle il appartient n’aura jamais d’alliance avec le PDG tant que celui-ci n’aura pas accepté de formuler une demande de repentance à l’endroit des « victimes du régime sanguinaire ». Et pour un devoir de mémoire historique, Abdoul Diallo estime qu’il est désormais temps de laver ce linge sale. Ainsi, l’opinion est située sur la récusation de ce que beaucoup qualifiait de main tendu à l’UFDG en 2010.
Pour l’heure, Mohamed Touré, actuel président du Parti Démocratique de Guinée ne s’est pas encore prononcé officiellement sur cette exigence du parti phare de l’opposition guinéenne.
Affaire à suivre

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top