Actualités

Les commissaires frondeurs de la HAC commanditent un audit de la gestion de leur Présidente

martine-condeLes choses ne semblent pas s’apaiser pour le moment  à la HAC ( haute autorité de la communication ) depuis la publication de la valse de communiqués et de contre communiqués relatifs à la délivrance des licences d’exploitation des radios et télévisions privées du pays.
Après la saisine du conseiller du chef de l’état chargé des institutions, les commissaires frondeurs ont entrepris une nouvelle démarche. Celle qui consiste à commanditer un audit de la gestion des fonds de l’institution par leur patronne. Cet audit d’après Johakin Baba Milimouno,  commissaire à la HAC, concerne pour le moment et exclusivement,l’héritage financier du défunt CNC ( conseil national de la communication ), dont le montant s’élève à plus de 6 milliards FG.
Ces commissaires reprochent à dame Martine sa gestion « paternelle » de l’institution avec des attitudes méprisantes des statuts et règlements fondateurs de leur chose commune. Il y en a qui exigent aussi que la lumière soit faite sur l’utilisation des 20mille euros donnés à la HAC par l’union européenne  pour ses activités lors de la dernière présidentielle.

Face à l’outrecuidance   de Martine condé  à ne céder d’un iota,  les commissaires jurent pousser l’audace pour demander sa démission et éventuellement appeler à une assemblée élective extra ordinaire afin de la mettre out.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top