Actualités

Discours de nouvel an du PRG/ Noir à l’écran de la RTG : Fana Soumah crie au sabotage

fana_soumahJusqu’à ce vendredi, en début d’après-midi, c’était toujours le noir à l’écran de la RTG Koloma. En termes techniques simples, celle-ci, a même disparu. Et en lieu et place, c’est la RTG Boulbinet qui émet.
C’est hier jeudi, lorsqu’il s’est agit pour les médias d’Etat guinéens, de relayer en direct et en synchro, le discours de nouvel an du chef de l’Etat, que les problèmes de la RTG koloma, ont commencé.
Les téléspectateurs qui attendaient de suivre le discours du président Alpha Condé, ont été déçus de constater du noir à l’écran de cette télévision, alors que Boulbinet et la Radio Nationale, se démenaient tant bien que mal, à passer ce discours.
De temps à autre, les images revenaient et repartaient. En gros, un fiasco total. Qui a poussé le Pr Alpha Condé, en personne, à interpeler Fana Soumah, le DGA de la RTG Koloma, et qui assume le premier rôle, depuis la suspension de Yamoussa Sidibé.
Fana Soumah qui a été joint par mosaiqueguinee, dit avoir expliqué au président que les perturbations ont pour origine Boulbinet.
En effet, les deux RTG, sont reliées par faisceau, à partir de Boulbinet. Fana Soumah explique que c’est un sabotage orchestré depuis Boulbinet, qui est à l’origine des perturbations.
Les accusations vont vers le directeur national adjoint des services de diffusion, une division rattachée au département de la communication.
Celui-ci également aurait été appelé par le président pour comprendre. Alors qu’il n’était même plus au poste à un moment aussi crucial.
Il aurait dit au président que tout se passait bien. Et le président de lui répliquer en menaçant : « tout se passe bien alors que c’est le noir à l’écran ? ».
C’est ainsi qu’il aurait accouru à Boulbinet, pour résoudre le problème. Résultat, on apprend que le faisceau de liaison en question, aurait été débranché. Par qui ? On ne le saura jamais.
Fana Soumah, croit dur comme fer que c’est une action de sabotage, pour salir le bon boulot abattu ces derniers temps par lui et son équipe.
Jusqu’au moment où nous mettions en ligne, le signal de Koloma, n’était pas rétabli. Fana Soumah et ses techniciens, se battaient encore sur le terrain, pour le faire.
Si la thèse du sabotage était avérée, il y a lieu en ce moment de dire que les faits finissent par donner raison à Yamoussa Sidibé.
Sacrées RTGs

Aboubakri

Commentaires

commentaires

3 Commentaires

3 Comments

  1. mohamed fofana

    2 janvier 2016 at 8 h 00 min

    C’est ne plus une question de sabotage mais c’est de la sorcellerie !

  2. Sam

    2 janvier 2016 at 11 h 01 min

    Le problème est que personne ne sera inquiété. Il n’y aura pas d’enquête. Les coupables vont toujours récidiver. Mon Dieu !

  3. Ousmane

    2 janvier 2016 at 15 h 56 min

    Bizzare!!!! La Guinée se ridiculise encore en face du monde

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top