Actualités

Ministère de la communication : ce que la presse guinéenne attend de Rachid N’Diaye

image

Au lendemain de la publication de la liste du nouveau gouvernement, la rédaction de mosaiqueguinee.com a interrogé certains professionnels du secteur de l’information  et de la communication sur ce qu’ils attendent de Rachid Diaye, le nouveau ministre en charge de la communication.

Pour Moussa Iboun Conté, président de l’Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendante (AGEPI), la nomination de Rachid Diaye à ce ministère qui cadre avec le  profile de l’intéressé, peut faire espérer une rupture avec la gestion traditionnelle du secteur de la communication. Mais Rachid a bien un handicape. « Il ne connait pas le pays, c’est quelqu’un qui a vécu à l’étranger. Et même lorsqu’il est revenu, il a été déconnecté des médias guinéens, il ne les a pas approché. Il est resté dans les rouages du palais présidentiel. J’ai peur que ceci ne soit un handicape pour lui. Je souhaite franchement qu’il réussisse mais en étant humble et très ouvert aux propositions des uns et des autres », dira-t-il.

Pour sa part, Amadou Tham Camara, président de l’Association Guinéenne de la Presse Electronique (AGUIPEL), espère que Rachid Diaye puisse aider à régler les problèmes de la presse guinéenne. A cet effet, poursuit il, il faudra « doter la maison de la presse d’un siège; aider à ce qu’il y ai beaucoup plus de formation digne de ce nom pour l’ensemble des journalistes de ce pays; oeuvrer pour un accès plus aisé aux sources de l’information, etc. C’est sur ces terrains que nous l’attedons. Surtout que le président a relativement une oreille attentive à lui, c’est une chance à saisir ».

Joachim Baba Millimono est l’un des onze commissaires qui composent la Haute Autorité de la Communication (HAC). Il s’attend à plus de collaboration entre son institution et le ministère de la communication. « Nous souhaitons une bonne collaboration, pour permettre aux médias de s’épanouir afin de garantir la liberté d’expression en Guinée », a-t-il déclaré.

Il reste à savoir si Rachid Diaye sera à la hauteur de  répondre à ces attentes ainsi exprimées, mais aussi d’autres difficultés qui assaillent le monde de la presse guinéenne.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top