Actualités

Affaire Nouhou Thiam et cie: les accusés se succèdent à la barre

Cour_Assises_Conakry_2_01Ouvert le 24 décembre 2015, le procès concernant le général Nounou Thiam et autres officiers de l’armée nationale se poursuit à la Cour d’Appel de Conakry, constate sur place mosaiqueguinée.


Après le colonel Sadou Diallo, qui vient d’être entendu par la Cour, et interrogé par les avocats de la défense mais aussi par ceux de la partie civile, c’est au tour du général Nouhou Thiam  de venir à la barre.

Poursuivi pour violation de consigne, le colonel Sadou Diallo plaide non coupable et dit vouloir rentrer chez lui. Pour l’aider à y parvenir, la défense se base sur l’article 422 du code de procédure pénale et parle d’incapacité du juge d’instruction qui a dressé le procès verbal. Ils comptent ainsi faire invalider ce procès verbal fait lors de l’enquête préliminaire. Puisque c’est justement sur la base de propos  dont certains sont contenus dans ce procès verbal que les avocats de la partie civile comptent argumenter leur position. Ces derniers ne comptent pas donc laisser passer cet argument de nullité du procès verbal. 

Autre chose a marqué cette troisième comparution depuis l’ouverture du procès. Me Mohamed Traoré, en colère, a dénoncé « une hostilité du président de la cour vis-à-vis des avocats de la défense » et a affirmé fermement la prédisposition de son équipe à ne pas se laisser « bâillonner ».

A suivre !

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

To Top