Actualités

Affaire SOTRAGUI: les frondeurs reçus par le chef de l’Etat

calb18934SOTRAGUI02_000000_jpegLa question de la crise au sein de la Société de Transport de Guinée (SOTRAGUI) s’est finalement transportée devant les plus hautes instances de décision du pays. Le bras de fer opposant les travailleurs de cette entreprise étatique à la direction d’une part et au bureau syndical d’autre part, n’est apparemment qu’à ses débuts. Sommés par les syndicalistes et la direction de reprendre le travail, les employés refusaient  jusqu’ici toute reprise avant le départ du directeur généra, Bocar Sidibé, qu’ils accusent d’être à l’origine de la crise que traverse la SOTRAGUI.

Le mercredi 6 janvier dernier, l’ensemble des travailleurs de la société se sont donc rendus devant les locaux du ministère des transports en vue d’avoir « une version claire » des autorités.

Aux dires d’Amara Souaré, conseiller juridique de la SOTRAGUI, Aliou Diallo, le désormais ex ministre des transports, aurai demandé aux conducteurs de reprendre le trafic en promettant qu’une délégation du ministère se rendrait au siège de la société à l’effet de rencontrer les différentes parties.

Cette demande a été certes acceptée mais n’a pas empêché les frondeurs d’aller, le jeudi 7 janvier 2016, exposer leur situation devant le premier magistrat du pays, Alpha Condé.

Apres avoir écouté les grévistes, le président de la République a, selon Monsieur Souaré, promis de « prendre des dispositions utiles ».

A suivre !

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top