Actualités

Ballon d’or africain : Gyan charge Aubameyang et la CAF

aubameyangMeilleur buteur africain en Coupe du monde, et souvent bien placé pour recevoir le prix de joueur africain de l’année, Asamoah Gyan a à son tour décrié la victoire de Pierre-Emerick Aubameyang ce jeudi. Le Ghanéen a également taclé la CAF.

Le chef de file des Black Stars monte au créneau. Capitaine de la sélection ghanéenne, Asamoah Gyan n’a pas manié la langue de bois au moment de commenter le classement de la cérémonie des CAF Awards qui a vu Pierre-Emerick Aubameyang remporter le trophée de joueur africain de l’année 2015 devant Yaya Touré, quadruple tenant du titre, et André Ayew, son compatriote. Après les sorties médiatiques des finalistes malheureux, le buteur ghanéen a également fait part de son incompréhension face aux votes des sélectionneurs et DTN.

Souvent placé pour recevoir cette distinction mais jamais gagnant, Gyan a été sans détour sur les ondes d’Angel FM. « Aubameyang ne mérite pas ce prix cette année. Il a fait une très bonne saison avec son club, mais sa CAN a été mauvaise« , a martelé celui qui était encore parmi les cinq finalistes en 2014. « Je pense qu’André Ayew a fait une très bonne CAN et a excellé dans ses deux clubs (Marseille puis Swansea, ndlr). C’est un désastre de ne pas l’avoir récompensé« .

« J’aurais dû gagner en 2011 et 2014… Ce prix n’a plus de valeur« 

Sortie médiatique assumée par l’ancien Rennais qui assume le fait qu’il pourra être taxé de supporteurisme. Mais lui y voit surtout une nouvelle injustice pour un trophée dont il estime avoir été privé à deux reprises au profit de Yaya Touré. « J’aurais dû gagner cette récompense en 2011 et 2014, surtout après mon record à la Coupe du monde 2014 au Brésil… (il est devenu le meilleur buteur africain en phase finale de Coupe du monde, ndlr). La CAF m’a ignoré car je jouais dans ’une petite équipe’ (Al Ain, ndlr)« , a-t-il avancé. « Et même si la CAF m’a snobé ces deux années, je me dis toujours qu’à mes yeux c’est moi qui ai remporté le prix ces deux années. Ils sont en train de tuer le football africain. »

Désormais en Chine, l’attaquant du Shanghai SIPG estime que le prix de joueur africain de l’année ne se gagne plus sur le continent. « La CAF ferait mieux de nous dire que cette récompense est désormais pour les joueurs évoluant dans des grands clubs en Europe. La sélection nationale et la CAN n’ont plus d’importance. Ce prix n’a plus de valeur à mes yeux. » Voilà qui est dit.

 

Afrik-foot.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top