Actualités

Ministère de la Santé : Rémy Lamah pas satisfait de son bilan

IMG_20160111_185844C’est dans la cours du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, sous des tentes, que Dr Abdourahmane Diallo a été officiellement installé ce lundi 11 janvier 2016, dans ses nouvelles fonctions de  ministre en charge des destinées de ce département, a constaté Mosaiqueguinée.

Dans son discours, le ministre sortant, le Colonel Remy Lamah, avant de demander une minute de silence en la mémoire des victimes d’Ebola, a estimé qu’il revient aux cadres de dresser le bilan de son passage à la tête du ministère en charge de la Santé. Pour sa part, il estime que ce bilan est en deçà de ce qu’il voulait accomplir comme tâche.  « Deux facteurs majeures ont contribué à cela », a-t-il déclaré.

Le colonel Rémy Lamah impute cette situation à « l’environnement économique marqué par la faiblesse des ressource et à l’épidémie d’Ebola ».

La promesse majeure du nouveau ministre a été « le renforcement des capacités de notre système de santé ».

Pour ce faire, le ministre compte procéder par la mise en place de structures de santé spécialisées, emmener les ordres nationaux des professionnels de la santé à jouer pleinement leur rôle, qualifier des ressources humaines et bien d’autres mesures à cours et à moyen terme.

Après d’intenses moments de travail et autres activités sur le terrain, qui ont aidé à lutter contre l’épidémie d’Ebola, le Colonel Remy LAMAH s’en va tout de même  du département de la Santé avec le sentiment d’avoir été actif pendant toutes les deux dernières années au service de la nation. 

Parmi les personnalités publiques qui ont pris part à cette cérémonie, on peut citer madame Sanaba KABA, ministre en charge des affaires sociales, monsieur Mohamed DIARE, nouveau président de la Cour des comptes; monsieur Alhousseny Makanéra KAKE, ancien ministre de la Communication; et  le très célèbre coordinateur national de la riposte contre Ebola,Dr Sakoba KEITA.

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top