Actualités

Santé : Le Colonel Tiegboro préfère la force contre les cliniques illégales

tiegboro1La mort de la journaliste Mariama Kouta Diallo et du recteur de l’université Mercure international, que beaucoup expliquent par des erreurs médicales, aura été un élément déclencheur d’une vaste opération qui sera bientôt lancée par les sévices spéciaux du Colonel Tiegboro. Ce, de concert avec l’ordre national des médecins. C’est dans cette optique qu’une réunion a regroupé ce lundi 11 janvier 2016, le Colonel Tiegboro CAMARA, le docteur Alhassan de l’ordre national des médecins et un  représentant des cliniques et cabinets privés,  dans les locaux des services spéciaux chargés de la lutte contre la drogue et le crime organisé, a constaté Mosaiqueguinée.

Dans son intervention, Dr. Béavogui, représentant des cliniques privées, a tout d’abord évoqué les difficultés rencontrées par de nombreux responsables de cabinets privés, concernant l’obtention des agréments au niveau des autorités sanitaires.

Ensuite, il a reconnu les défaillances de plusieurs cliniques privées, mais a plaidé plutôt pour un recensement des officines qui ne seraient pas dans les normes afin de sanctionner leurs responsables.

«Inadmissible », répond le colonel Tiégboro. Le secrétaire général à la présidence chargé des services spéciaux chargé de la lutte contre la drogue et le crime organisé veut passer à la vitesse supérieure. « On ne peut pas attendre un recensement pendant que la population est en train de mourir », poursuit-il.

Le ton est ainsi donc donné. Dans les jours à venir, une commission mixte impliquant gendarmes, médecins et chefs de quartiers, sera mis en place à l’effet de débarrasser Conakry des cliniques illégales devenues aujourd’hui des véritables machines à tuer.

Bangaly KOUROUMA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top