Actualités

Ministère de l’Elevage et des productions animales : Mohamed Tall de l’UFR prend les commandes TODD

TODDPour la deuxième semaine de suite, les passations de service au sein des départements se succèdent toujours à la même allure.

Pour ce lundi 11 Janvier, ce fut le tour du Ministère de l’Élevage et des Productions Animales de se prêter à l’exercice.
Ainsi, comme lors des différentes passations de service, le secrétaire général du Gouvernement, Sékou Kissi Camara, a présidé la cérémonie de passation. A la suite d’une brève présentation des Ministres sortant et entrant, il a déclaré ouvert ladite cérémonie.
Avant de commencer son allocution, Thierno Ousmane Diallo, Ministre sortant, a tout d’abord remercié le Chef de l’Etat, le Président Alpha Condé pour la confiance renouvelée en sa personne. « C’est un honneur », dit-il. Sans occulter ses anciens collaborateurs, il leur a rendu un hommage en ces termes : « travailleurs du Ministère de l’Elevage et des Productions Animales, je vous remercie pour votre soutien. En arrivant, j’ai amélioré mes connaissances et j’ai appris beaucoup à vos côtés dans ce domaine. J’ose croire que mon successeur bénéficiera du même accompagnement ».

Thierno Ousmane Diallo est ensuite revenu sur quelques résultats enregistrés à la tête de ce ministère notamment la construction d’un abattoir moderne à Dubréka et à Coyah, construction des points de transformation des produits animales dans certaines préfectures comme à Dinguiraye, la formation des agents de santé animale, les campagnes de vaccination contre l’épidémie de charbon, l’amélioration de l’alimentation des bétails… Malgré tous ces résultats, les défis à relever sont encore énormes. Avant de terminer son intervention, il a exhorté le Ministre entrant à œuvrer au recrutement et à la formation des jeunes cadres au sein du ministère dont le personnel est vieillissant dit-il et la construction d’un laboratoire vétérinaire moderne à dimension internationale.
Mohamed Tall, Ministre Entrant de l’Elevage et des Productions Animales a quant à lui mis l’accent sur le rôle que doit jouer ce département dans le développement de la Nation. Pour Monsieur Tall, ce secteur est un secteur porteur de croissance économique et susceptible de participer à l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Ce qui explique, de son point de vue, la tâche qui incombe à ce département. Poursuivant son intervention sur un ton rassurant teinté de fermeté et de détermination, Mohamed Tall a affirmé que ce département a longtemps été laissé pour compte et que le moment est venu de changer cet état de fait. Pour y parvenir, il compte dès maintenant engager les réformes institutionnelles et opérationnelles, telles que l’amélioration des services rendus aux éleveurs, la finalisation des abattoirs de Conakry, Dubréka et de Coyah, l’assistance technique et matérielles aux éleveurs, la recherche des débouchées pour le financement des projets d’élevage…
Pour accomplir toutes ses tâches, il appelle à une synergie d’action entre les cadres du ministère. Pour cela, dit-il, je miserai sur le sérieux, la compétence, la rigueur, la ponctualité au service et l’ardeur dans le travail.
La cérémonie a pris fin par la signature des PV et par l’installation du ministre entrant dans son bureau.
La Cellule de Communication du Gouvernement

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top