Actualités

Justice: vers une commission de suivi de la détention provisoire en Guinée

IMG_20160113_171445Les autorités judiciaires guinéennes comptent instituer une commission de suivi de la détention provisoire. L’annonce vient d’être faite par le ministre de la justice garde des sceaux, Me Cheick SACKO au cours d’une conference de presse qu’il anime en ce moment, 17 H, dans la salle de conférence de son ministère.  

 

Cette commission va tout d’abord faire un recensement et remettre au ministre un état des lieux des détentions provisoires dans tous les établissements pénitentiaires du pays.

A en croire le ministre, cette commission sera composée de quatre personnes. Un président , un vice président qui va être un avocat dont les activités portent sur les droits de l’homme et deux membres. Ces deux autres membres sont des femmes.

Nombreux sont ceux qui croupissent dans les prisons guinéennes en attendant la tenue de leurs procès. Selon le ministre, cela intervient même dans des pays mieux avancés. Dans son discours préliminaire, Me Cheick SACKO estime donc qu’il n’est pas question que la justice guinéenne ait honte de ce dysfonctionnement. Ce, alors que cela coûte très cher  à des centaines d’honnêtes citoyens qui croupissent pendant longtemps en prison, en attendant la tenue leurs procès.

A suivre !

Thierno Amadou CAMARA

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top