A LA UNE

Nouhou Thiam obligé de faire une semaine de trop en prison: la part de responsabilité de ses avocats

Nouhou-Thiam-470x300Contre l’attente de plusieurs personnes, le jugement concernant  l’affaire de désertion retenue contre le général Nounou THIAM et de violation de consigne militaire impliquant cinq autres hommes de tenue dont le lieutenant colonel Bondabon CAMARA, ne sera pas rendu aujourd’hui, jeudi 14 janvier 2016. Et ce, avec une responsabilité à partie imputable à la stratégie de communication choisie par leurs avocats.

Après le réquisitoire, les plaidoiries se poursuivaient lorsque le juge a interrompu le pool d’avocats de la défense et suspendu le procès pour une semaine encore. 

Au lieu de faire une déclaration lue par un seul avocat, les hommes de robe de la défense ont préféré faire plusieurs communications différentes. La conséquence est qu’ils étaient obligés de se répéter parfois, mais aussi et surtout de prendre trop de temps.  

C’est d’ailleurs pourquoi  le juge a cru bon de suspendre la séance. « Si vous vous n’êtes pas fatigués, nous nous le sommes », a dit le juge. 

La séance reprendra le 21 janvier 2016, et le général Nouhou THIAM ainsi que ses cinq codétenus vont retourner à leur lieu de détention et attendre une semaine de plus pour être situés sur leur sort. 

A rappeler que les prévenus ont déjà passé près de cinq ans en situation de détention. A en croire leurs avocats de la défense, même s’ils sont retenus coupables des faits à eux reprochés, ils devraient être libérés dès après la lecture du jugement. L’explication donnée est qu’ils auront déjà épuisé plus que le temps prévu pour réprimer les infractions qu’ils auraient commises. Ils pourraient même demander la réparation des dommages qu’ils auraient subis.

A suivre !

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top