Actualités

AG du RPG : des jeunes frondeurs souhaitaient rencontrer Alpha Condé

 

Le parti au pouvoir a tenu sa première assemblée générale ce samedi 16 janvier 2016, après la grogne de la semaine dernière avec un seul ordre du jour : la fronde au sein du Rassemblement du Peuple de Guinée. En maitre de séance, Tidiane Traoré, membre du bureau national du RPG et conseiller du président de la République, a tout d’abord joué à l’apaisement. S’exprimant en langue nationale, il s’adresse aux frondeurs en ces termes : « nous vous avons entendu et nous vous répondrons dans un bref délai ». 

Se succédant sur la tribune, Tidiane Traoré et Bantama Sow, ancien ministre Délégué des guinéens de l’Etranger, ont demandé aux militants de ne pas suivre les propos relayés dans les medias. « N’écoutez pas ce qu’on vous raconte dans les radios. Réglons ce problème en famille », lance t- ils en substance. Bantama Sow, très applaudi, s’est employé à faire l’historique du RPG tout en appelant  à un déferlement sans précédent des militants à la prochaine assemblée pour, dit-il « prouver notre solidarité au président de la République… »

Bantama convainquant mais pas rassurant !

Apres sa prise de parole, qui a d’ailleurs marqué la fin de l’assemblée générale, les jeunes frondeurs rougissent de colère. Un d’entre eux se fait entendre devant l’entrée de la cours. « Nous ne sommes pas venus ici pour écouter de l’histoire, nous étions venus pour écouter le président de la République » réagit-il avec un ton vif. Autant dire que les jours à venir risqueenr d’être difficiles pour le parti au pouvoir.

Bangaly KOUROUMA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top