Actualités

Attaque Splendid Hôtel Ouagadougou : Un premier bilan d’une dizaine de corps, l’attaque revendiquée par Aqmi

AssautLe Splendid Hôtel, en plein centre-ville de la capitale burkinabè, a été pris d’assaut vendredi soir par des hommes armés. Plusieurs sont retranchés à l’intérieur de l’établissement fréquenté par des Occidentaux. L’attaque, revendiquée par Aqmi, est toujours en cours et plusieurs personnes seraient retenues en otage. L’assaut a été donné par les forces spéciales. Le premier bilan officiel fourni par les autorités burkinabè fait pour le moment état d’une dizaine de corps retrouvés sur la terrasse du restaurant en face de l’hôtel, lui aussi pris pour cible par les tireurs.

L’assaut est toujours en cours au Splendid Hôtel, l’un des principaux établissements de Ouagadougou, la capitale burkinabè. Des tirs nourris ont retenti pendant plusieurs minutes dans les étages supérieurs vers 5h, heure locale.

Pour l’heure, trente personnes ont été sorties indemnes de l’hôtel, dont le ministre du Travail, Clément Sawadogo. Trente-trois blessés ont été évacués.

Le premier bilan officiel évoque une dizaine de corps retrouvés devant l’hôtel, sur la terrasse du restaurant Le Capuccino, lui aussi visé par les tireurs. Mais selon des témoignages recueillis par le directeur du principal hôpital de Ouagadougou, il y aurait au moins « une vingtaine de morts ».

Vendredi soir, à 19h30 TU, des tirs multiples et des détonations retentissent. Des véhicules garés devant l’établissement explosent et plusieurs hommes cagoulés, arrivés à bord de 4X4, font irruption dans l’hôtel, situé sur l’avenue Kwame Nkruma.

Le groupe al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l’attaque, selon SITE, le centre américain de surveillance des sites islamistes.

Un Conseil des ministres extraordinaire aura lieu ce samedi matin avec le président Roch Marc Christian Kaboré.

L’assaut lancé

Les assaillants sont toujours retranchés dans l’hôtel avec des otages. « Le quartier est bouclé et les dispositions sont prises pour lancer l’assaut et libérer les otages », expliquait vers 22h TU Alpha Barry, le ministre des Affaires étrangères burkinabè.

L’assaut a finalement été donné aux alentours d’1h30 (heure locale et TU). La nuit et la configuration du quartier, en construction, ont rendu difficile une intervention rapide, les forces de sécurité avançant lentement vers l’hôtel.

Des forces spéciales françaises sont stationnés en banlieue de Ouagadougou dans le cadre de la lutte antijihadiste dans le Sahel. Les Etats-Unis, qui disposent également de 75 militaires dans le pays, ont indiqué apporter un soutien aux forces françaises autour de l’hôtel.

L’ambassade de France a mis en place une cellule de crise pour ses 3 500 ressortissants qui vivent dans le pays. Le président François Hollande a dénoncé une « odieuse et lâche attaque », confirmant par ailleurs le soutien des forces françaises aux forces burkinabè.

Fréquenté par des Occidentaux

Concernant le déroulé de l’attaque, selon un journaliste joint sur place par RFI, deux véhicules ont explosé devant l’hôtel, à 19h30 TU. Il dit avoir vu deux pick-up prendre feu. Ces deux explosions ont ensuite enflammé une dizaine d’autres véhicules, selon l’AFP.

Le Splendid Hôtel est l’un des principaux hôtels du centre de Ouagadougou, prisé par les Occidentaux et le personnel des agences onusiennes. L’aéroport est tout proche. Des séminaires y ont régulièrement lieu.

On ne sait pas combien de clients et de membres du personnels se trouvaient à l’intérieur au moment de l’attaque.

Qui sont les assaillants ?

Selon les premières informations, trois ou quatre hommes armés et encagoulés se sont ensuite engouffrés dans l’établissement.

Le groupe jihadiste al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l’attaque, selon SITE, une organisation américaine qui surveille les sites internet islamistes. Selon SITE, Aqmi a posté un message sur la messagerie Telegram, attribuant l’attaque au groupe islamiste al-Mourabitoune qui a rejoint ses rangs.

RFI

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top