Actualités

Fronde au RPG-Arc-en-ciel : Ahmed Kourouma monte en épingle des ‘’raisons obscures’’

Ahmed_KouroumaCe que notre politique en Guinée a d’exceptionnel c’est qu’elle nous offre de multiples cas d’école.

Je ne ferai pas l’éloge de notre démocratie naissante et de plus en plus harmonieuse, ouverte et axée aujourd’hui sur la compétence et le mérite. Non. Laissons-lui le temps de faire ses preuves et de nous prouver qu’elle est plus qu’une image.

Non, les cas d’école sont plutôt offerts par ceux qui se servent de la démocratie comme prétexte pour leur intérêt personnel. Ainsi l’actuelle dissension au sein du RPG ne fait pas exception.

Qu’une refonte du parti soit à étudier, pourquoi pas.

Mais lorsque l’on attaque la République et ses acteurs, les nouveaux ministres qui commencent à peine à travailler, sous couvert de raisons obscures quant au bon fonctionnement du parti ou encore les prétendues accusations sur le premier ministre ou d’autres ministres fraîchement élus nous ne sommes plus dans la proposition. Nous sommes de nouveau dans la dissension. Il semble que dans notre pays il y est une volonté de diviser pour mieux régner. Cette volonté aurait pu être valeureuse si elle avait servi un but politique d’opposition, avec ses stratégies retorses mais légitimes, ses coups bas habituels mais prévisibles. Mais là non, la raison est basse et pitoyable. Nous sommes dans l’individualisme égoïste.

Mais s’il faut une refonte du RPG, hé bien que ces frondeurs laissent ceux qui contrairement à eux combattent pour que l’indifférence, le cynisme et l’égoïsme ne les empêchent pas d’être à la hauteur des idéaux patriotiques, comme le disait Nelson Mandela. Car à en croire ces factieux l’égoïsme et cette stérile lutte pour ses privilèges fédèrent bien plus les hommes que l’abnégation et le travail.

Aujourd’hui nous devons nous unifier pour régner. Personne ne doit faire passer un intérêt personnel ou groupusculaire avant l’intérêt général guinéen et de la maison Guinée.

Il est affligeant de devoir de nouveau passer par la case du mépris des autres alors qu’ils sont si nombreux maintenant en Guinée à se battre pour le respect et le travail dans l’union.

Nous avons la chance d’avoir un président emblématique et qui symbolise la force même que ces discordes veulent mettre à terre.

Je suis fatigué des jets de pierres verticaux que nous nous lançons aux visages et fatigué d’avoir à revivre ces cas d’écoles de l’ignorance et de l’incompétence. Puissions-nous avoir des groupes qui nous poussent vers les sommets de justice, de travail et d’équité plutôt que vers la bêtise et la lâcheté.

La démocratie et la compétence ont triomphé, et le gouvernement actuel représente ces valeurs qui nous guideront vers un progrès indubitable, espérons que cette médiocrité dont font part ces quelques nostalgiques effectue son baroud d’honneur et disparaîtra avec ceux qui en vivent encore.

Espérons !

Ahmed Kourouma,

Conseiller politique

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top