A LA UNE

Cette première victoire du syndicat des pharmaciens de Guinée : Trois femmes condamnées pour exercice illégal de la profession

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

Pour Dr Manizé Kolié, secrétaire général du syndicat des pharmaciens de Guinée, qui voulait, au travers de ce procès, envoyer un signal sans ambages qu’en Guinée, on ne mégote plus avec la fausseté, du moins dans le secteur de la pharmacie, c’est une première victoire, qui galvanise les énergies.

Il y avait cru jusqu’au bout, fondant son espoir de voir trois femmes, récemment interpelées et poursuivies pour exercice illégal de la profession de pharmacien, condamnées, sur la volonté réformatrice acharnée du garde des sceaux, Me Cheik Sacko.

Eh oui, en effet, ses espoirs n’ont pas été douchés. Les trois femmes mises en cause, ont été effectivement condamnées lundi au terme d’un procès devant le tribunal de première instance de Mafanco.

La sentence prononcée par le juge les a condamnées à un an d’emprisonnement ferme et au paiement d’un million de francs guinéens, d’amende, chacune.

Les trois faussaires, ont pour noms : Fatoumata Camara alias Fatou Nivaquine, Hadja Gbessa Kouyaté et Hadja Fatimet Hizazi

A préciser que les deux premières, ont été reconnues coupables de délit d’exercice illégal de la pharmacie et la dernière, Fatimet Hizazi, pour complicité d’exercice de la profession de pharmacien.

En dépit de ce verdit perçu pour beaucoup comme clément, Dr Manizé Kolié savoure cette première victoire à sa juste valeur. Pour lui, encore une fois, celle-ci a été rendue possible, grâce au ministre de la justice. Voici ce qu’il a confié à nos confrères de ‘’ledjely.com’’ : « Nous sommes satisfaits et nous devons ce premier pas à un homme grâce à qui nous sommes là. Il s’agit de l’actuel ministre de la justice Me Cheick Sako. C’est lui qui est en train de prouver que la Guinée va changer, parce que, ces femmes qui ont été jugées, avaient déjà été libérées une précédente fois. Cependant, ce ne sont là que trois petits poissons que nous avons eus à attraper pendant notre pêche. Il y a des gros poissons derrière ».

 

Bouba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top