Actualités

Enseignement supérieur: l’Etat risque de provoquer la colère de milliers de personnes

gouvernement_youlaSelon des informations recueillies auprès de  responsables d’universités, les établissements guinéens d’enseignement privé risquent de tomber dans une crise à faire revolter des miliers d’etudiants et des employers du secteur de l’enseignement.

Ces universités accusent l’Etat de non payement des factures relatives aux étudiants boursiers evoluant dans ces établissements.

L’administration CONDE, qui n’a pas vu venir cette autre crise, ou qui a usé de sa politique habituelle de laisser se gangrener les problèmes résultant de son inefficacité , va devoir faire face à la colère  de près de quarante mille (40000) étudiants.

Outre les quarante mille étudiants qui pourraient  être momentanément privés de leurs études, à partir du 1er février 2016,  il y a environ cinq mille employés de ces universités,  dont les emploies sont menacés.

Pour qui connaît le mode de revendication de la majorité des guinéens, surtout lorsqu’ils sont en groupe, il n’est pas exagéré de craindre des manifestations estudiantines les mois à venir.

Le gouvernement Youla aura moins de marge de maneuvre pour faire face, en même temps, à  la gestion de cette crise qui nait ainsi, et le problème consécutif à la baisse du prix du carburant sur le plan international.

A suivre !

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top