Actualités

Procès Nouhou Thiam et Cie : la cour surprend après les plaidoiries

nouhou_thiam_procesLa fin du  procès du général Nouhou Thiam et cinq autres officiers et sous-officiers était attendu ce jeudi 21 janvier 2016. Dans la salle d’audience de la Cour d’Appel de Conakry, outre la présence des avocats de la défense et ceux de la partie civile, on notait la présence de maitre Mory Doumbouya, le tout nouvel agent judiciaire de l’Etat. Cependant, à la surprise générale de l’assistance ainsi que des six prévenus, le président de la Cour a laissé entendre que le verdict final ne sera prononcé que le lundi 25 février 2016.

Ce qui s’est produit donc au compte de cette journée, a été la continuité de la phase des plaidoiries. La partie civile a été la première à prendre la parole. Dans leurs interventions, les avocats de la partie civile ont avancé des arguments pour témoigner de la sincérité de ce procès et pour prouver que les prévenus étaient dans des conditions idoines. Ils ont rappelé par exemple le fait que, selon eux, le General Nouhou ait eu droit à une visite médicale et l’acceptation de la demande d’un des prévenus qui exprimait le souhait de rencontrer son épouse.

De leur côté, les  avocats de la défense se sont relayés devant la Cour pour demander au président la « relaxe pure et simple » de leurs clients. Ils ont dénoncé les conditions de détention des prévenus et ont soutenu qu’il n’y a pas eu de violation de consignes comme le dis l’un des chefs d’accusation.

En attendant le 25 février, les prévenus vont demeurer détenu, en espérant d’être libérés le mois à venir.

Nous y reviendrons !

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top