Actualités

Démocratie : la coalition des partis pour la rupture et une partie de la société civile font front commun

12647750_779845038794231_28701057_nLa coalition des partis pour la rupture (CPR) fait de la préservation des acquis démocratiques l’une de ses principales préoccupations. Ce groupe de partis politiques piloté par Dr. Faya Millimono du Bloc Liberal, a déjà entamé des démarches dans le but d’impliquer toutes les composantes de la nation dans son combat.

Apres la COFFIG,le balai citoyen et certaines institutions, la CPR s’est entretenu ce lundi 25 janvier 2016 avec le Conseil National des Organisations de la Société Civile, la plus grande organisation faitière de la société civile, au siège de ladite plate forme à Dixinn. L’objectif étant d’avoir le soutien du CNOSC car, selon Dr Faya Millimono, les partis politiques et la société civile ont « un champ commun ».

Les récentes déclarations de l’ancien président de la transition, Sekouba Konaté et du gouverneur de Labé appelant à une modification de la Constitution, n’ont pas laissé indifférente la coalition des partis pour la rupture. «Oui la modification constitutionnelle est possible dans notre pays… mais il y’a des choses que nous devons nous garder de changer», dira Dr. Faya Millimono.

En réponse, Dr. Danssa Kourouma, président du CNOCS s’est montré ouvert à tout projet allant dans le sens de la défense des acquis de la démocratie. Arrêté à côté de Faya Millimono, Danssa Kourouma acquiesce : «Nous avons tous une mission, une responsabilité commune, c’est celle de promouvoir les conditions optimales pour un débat politique ouvert et sincère».

Lors de la prestation de serment du chef de l’Etat le 14 décembre dernier, le président de la Cour constitutionnelle avait mis en garde contre «les sirènes révisionnistes» pour certainement faciliter l’alternance politique et faire avancer la démocratie.

La CPR s’inscrit-elle dans cette logique ? Attendons de voir .

Bangaly KOUROUMA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top