Actualités

Des patrons d’entreprises réunis aux portes de Sékhoutoureya, exigent le payement de leurs factures

ChantierKankan Si les universités ont fixé un moratoire au 31 janvier 2016, pour le payement de leurs factures, des patrons d’entreprises ont décidé, quant à eux, d’agir en groupe sur le terrain pour défendre leurs intérêts communs face à l’Etat guinéen.

Ils étaient à cet effet dans l’après-midi de ce lundi 25 janvier 2016, près d’une quarantaine, réunis aux portes de Sékhoutoureya , dans l’attente d’une audience à leur accordée par le nouveau Directeur de Cabinet afin d’exiger de ce dernier, le payement par l’Etat de leurs factures. Ce sont des factures   des projets du  56ème anniversaire de l’indépendance du pays, réalisés  à Kankan.
« Nous avons exécuté à plus de 80% nos chantiers, jusqu’à présent on a reçu aucun franc de l’Etat.  Nous sommes à défaut de payement auprès de nos fournisseurs,  nous sommes asphyxiés par des dettes. A cette allure on va fermer et cela ne peut qu’aggraver le chômage « , à confié ce matin à mosaiqueguinee, un des patrons d’entreprise apparemment désemparé par les charges insupportables que fait face actuellement son entreprise.
Décidément, ce sera une amorce difficile pour le nouveau Premier Ministre qui  n’a visiblement  pas eu de période de grâce.
Pendant que son attention  est concentré sur les réclamations d’ordre sociale, liées à la baisse exigée du prix du carburant à la pompe par le mouvement syndical, c’est au tour des universités et des patrons d’entreprises d’en ajouter à son  inquiétude.
ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top