A LA UNE

Santé: ce que la Pharmacie Centrale demande au nouveau ministre

IMG_20160127_154109

Le ministre de la Santé avec des cadres de la PCG

Le nouveau ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Abdourahmane DIALLO, était l’hôte de la direction et du personnel de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) hier, mercredi 27 janvier 2016. L’administration de la PCG a mis cette rencontre à profit pour présenter au ministre, des difficultés auxquelles la structure est confrontée.

Outre l’insuffisance d’espace de stockage des médicaments et autres intrants avant leur distribution, le Dr Moussa KONATE, Directeur général de la PCG, a déploré une faiblesse de la trésorerie; la non réévaluation des actifs de la PCG; et une faiblesse disponibilité des médicaments essentiels génériques.

Ce n’est pas tout, le Dr KONATE a surtout insisté sur le fait que, selon lui, malgré une convention qui existerait entre sa structure et l’Etat, l’approvisionnement du secteur public se fait souvent par des structures outre que les services de la PCG.

IMG_20160127_154641

De la gauche vers la droite, le ministre et le DG de la PCG

C’est pour régler toutes ces difficultés, et permettre à la PCG de jouer son rôle d’approvisionnement en produits de santé des structures sanitaires et de toute autre institution évoluant dans le domaine de la santé en Guinée, que le Dr KONATE a dit souhaiter un leadership du ministre Abdourahamane DIALLO dans le sous-secteur pharmaceutique.

Après avoir écouté le patron de la pharmacie centrale de Guinée, le nouveau ministre a pensé utile de mettre en place une commission dont la mission sera de veiller à satisfaire la PCG et mettre en oeuvre des perspectives « faisables » de cette dernière.

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top